Home / Boumerdès, la côte /

DSC02309

DSC02309.JPG DSC02308||<img src=_data/i/galleries/boumerdes/DSC02308-th.JPG>ThumbnailsDSC02382.BIS||<img src=_data/i/galleries/boumerdes/DSC02382.BIS-th.jpg>
Visits
4908
Downloads
0

13 comments

Add a comment

  • MIMIH - Sunday 8 June 2014 22:26
    A ALILOU - Dimanche 08 Juin 2014 19:18

    Pour la réputation d'une femme ou d'un homme, rien n'est abstrait aux gens mon ami.

    GALEK

    WEJH LAKHROUF MA3ROUF
  • ALILOU - Sunday 8 June 2014 19:18
    C'est l'été en algerie avant le 21 juin, il fait une chaleur horrible, les vacances commencent pour certains.

    A MIMIH - Dimanche 08 Juin 2014 14:33

    Si elle réussit a faire de lui un bon, c'est a dire avec sa tendresse, il va vivre sans ce doute, elle va gagné un coeur aimant, un homme qui va croire au monde des innocents, le monde de la sincérité, le monde du vrais amour mon ami.
    Quelques soient ses blessures d'un homme, il y'a que l'affection d'une femme aimante qui le guérit mon ami.
    Effectivement, la femme sage ne donne cette occasion qu'a un seul homme dans sa vie, ou bien il sera son mari, ou bien il sera un perdant.
    S'il doute de sa, il y'a sa bonne réputation qui est témoin parmis la population, comme a cité noura "ana bent al3az bahli ou bnassi nassi nass achraf hada ma yakhfak"

    C'est une belle chanson pour l’histoire, ou lahdit akias .

    GALEK

    ALGUELB LAHNINE ADOUWA AL KOULE A3LIL.
  • MIMIH - Sunday 8 June 2014 14:33
    Observateur - Samedi 07 Juin 2014 22:21
    Pour le probleme de doute
    L'homme qui ne fait pas une considération a la confiance d'une femme sage, je dis bien sage, et il sait ce qu'il a entre les mains, pourquoi lui et pas un autre, pourquoi ce sacrifice pour lui seul, il viendra le jours ou il la perd et elle se sauvera de lui vers un coeur tendre comme elle mais définitivement, c'est a dire "légalement" "mariage", parceque pour la sagesse c'est "une fois sa suffit" mon ami.
    La crualité n'a jamais été une récompense d'un coeur affectueux mon ami.

    GALEK LEMLIH ADOUAH LEMLIH.
  • Observateur - Saturday 7 June 2014 22:21
    A MIMIH

    C'est de belles chansons , sur l'opposition de la famille et le doute d'un homme dans la vie d'un couple.
    Le bonheur c'est, l'homme courageux et c'est l'homme qui fait confiance, comme ce beau paysage mon ami.
  • MIMIH - Friday 6 June 2014 17:48
    On dit que le solei dans l'astrologie represente, la volanté, l'or et aussi le père , le coeur.....etc , le mariage pour une femme.
    A tous les hommes bons je vous dédie , deux chansons très anciennes et populaire de notre feu NORA

    La chanteuse Algérienne Noura ( Wach Inassi Khatri Felli Yachtih / Ya Madhnouni) 6


    Bonne ecoute.
  • guest - Friday 6 June 2014 00:26
    est ce qu,il y,a en as de changements dans notre ville avec cette nouvelle apc et nouveau responsables
  • Observateur - Tuesday 3 June 2014 21:03
    A ALGERIAN ET MIMIH

    On dit qu'il y'a que les goûts qui ne se discutent pas.
    Mais les personnes qui ont de bons goûts, on fait toujours recours a eux et ils ont la confiance de leur entourage.
    Ils inspirent confiance mes amis.

    Amicalemnt.
  • ALILOU - Monday 2 June 2014 22:44
    A MIMIH

    Pas d’hôtel a sghirate , thenia est toujours la dernières en tout mon ami.
    Pas d’hôtel a la ville ni a sa plage.
  • ALILOU - Monday 2 June 2014 22:15
    C'est bientôt l'été et les vacances MIMIH.

    Les hôtels c'est pas mon fort, personnellement je préfère tout ce qui est privé mon ami 'un bungalow ou un appart a louer'.
    Vive l’intimité.
  • MIMIH - Monday 2 June 2014 15:49
    Saison estivale à Boumerdès

    Huit nouvelles plages aménagées


    La wilaya de Boumerdès compte 24 plages.

    Pas moins de 25 hôtels d’une capacité totale de 2300 places sont en cours de réalisation dans la wilaya.
    Les services devant assurer un bon accueil aux touristes qui séjourneront prochainement dans la wilaya de Boumerdès semblent avoir tiré quelques leçons des ratages de ces dernières années. Malgré les insuffisances signalées ça et là, tout indique que la prochaine saison estivale sera meilleure que celle qui l’a précédée, notamment en ce qui concerne les commodités et les conditions d’accueil sur les 34 plages qui seront ouvertes à la baignade sur la bande côtière de la région.

    Les responsables de la direction du tourisme et les élus des localités balnéaires n’ont, cette fois, pas attendu jusqu’à la dernière minute pour songer au bien être de ceux qui s’y rendent en été pour se détendre et oublier les tracas de la vie. Ainsi, pas moins de huit plages ont été aménagées pour permettre aux vacanciers d’y passer un agréable séjour. Il s’agit des plages Guedouari, Corso, Boumerdès Centre, Sghirate (Thénia), Sable d’or (Zemmouri), Carrière et la plage familiale (Cap Djenet), Les Saline Ouest (Afir).

    Ces plages ont été dotées d’éclairage, de parking, de toilettes et de douche pour un montant global de 336 millions de dinars, dégagé fin 2013 sur le budget de wilaya. Le directeur du tourisme, Nour Zoulim, se dit très satisfait du travail accompli, en précisant que ses services ont tout fait à l’avance pour être prêts le jour J. «Cette année, même les budgets ont été dégagés à temps. Les projets ont été lancés en janvier dernier. Et ils ont tous été achevés dans les délais», se félicite-t-il.

    Mais le tourisme ce n’est pas que les plages. C’est avant tout une culture qui doit s’ancrer dans la tête des uns et des autres. L’essor de ce secteur névralgique qui fait la vocation de la wilaya passe surtout par la réalisation de structures hôtelières et de loisirs digne de ce nom et la modernisation des moyens de transport et des réseaux routiers pour faciliter la mobilité des touristes. Les prix (entre 3000 et 6000 DA) pratiqués par les hôteliers restent très élevés.

    Les familles préfèrent louer des bungalows ou des appartements chez les privés que de se rendre aux hôtels. Il faut dire que même les restaurants haut de gamme sont quasi-inexistants au bord des plages de la région, comme c’est le cas à Figuier, Sablière, Sghirat, Cap Djenet ou Afir. «Pour le moment, nous avons 19 hôtels, dont 14 sont classés, pour une capacité d’accueil de 3000 places. Nous prévoyons d’ici septembre prochain l’ouverture de deux autres à Boumerdès», indique M.Zoulim. Celui-ci souligne que 25 autres hôtels d’une capacité globale de 2300 places sont en cours de réalisation, dont 10 à Boumerdès, 3 à Cap Djenet, 3 à Zemmouri, 2 à Corso et 2 autres à Dellys.

    S’agissant du problème de mobilité des touristes, de nombreux endroits tels que le boulevard du front de mer ou la maison de la culture Rachid Mimouni de Boumerdès ne sont pas desservis par les moyens de transport. Outre cela, des milliers de citoyens dénoncent «la concession des plages» aux jeunes désœuvrés, dont certains pratiquent du racket déguisé sur les espaces qui leur sont concédés à des prix symboliques. Ce phénomène qui se généralise au fil des années est pratiqué même au niveau des parkings aménagés au bord des plages grâce à l’argent du contribuable. Certaines assemblées élues, gagnées par l’immobilisme, ne tirent aucun dividende de la gestion de ces espaces qu’elles octroient gratuitement à ceux qui les ont soutenus pour prendre les rênes de la commune.

    À Boumerdès, le manque à gagner pour la trésorerie communale à cause de ce problème est évalué à 10 milliards de centimes/an. Les gérants des parkings de la localité exigent parfois 100 DA aux automobilistes, soit le double du prix fixé par l’APC.


    Ramdane Koubabi
  • MIMIH - Monday 2 June 2014 09:46
    A ALGERIAN - Dimanche 01 Juin 2014 14:56

    Effectivement c'est un beau paysage, mais je vois que dans ce paysage, c'est ce petit enfant avec son père qui représente plus l'espoir.
    allah yerzakna, amine.
    Les gens qui ont un bon gout, ils ont la sagesse, une vue lointaine des choses et le savoir faire, ils rendent l’âme a touts ce qu'ils touchent.
    Le bon gout, c'est un art mon ami.

    Amicalement.
  • ALGERIAN - Sunday 1 June 2014 14:56
    un passager - Dimanche 01 Juin 2014 10:52

    Bonjour

    C'est un très beau panorama mon frère, le bled, la mer et le beau soleil c'est l'espoir, sa donne envie de rêver.

    Amicalement.
  • un passager - Sunday 1 June 2014 10:52
    Exactement, on dit que lahdith akiace.