IMGP1939.JPG IMGP1897Thumbnailsphoto 2IMGP1897Thumbnailsphoto 2
Downloads
0
Rate this photo

13 comments

Add a comment

  • ALILOU - Friday 5 June 2015 20:57
    MIMIH etait hier soir avec un deputé menervilllois

    GALEK

    vers l’installation des FELLAH a notre marché de la ville, pendant ce ramadan seulement, une note du ministère de l'agriculture et du commerce.

    YA3NI AL GUELIL IL VA PAS SOUFFRIRE AVEC LA CHERTE DES PRIX FI RAMDANE INCHAALAH.
  • ALGERIAN - Wednesday 3 June 2015 17:33
    Wine hadi en dairait la route de naceria ou leflaha?
  • ALILOU - Tuesday 2 June 2015 21:49
    Actualités : SÉCURITÉ SOCIALE
    Les cartes Chifa directement réactivées par les pharmacies


    La réactivation des cartes Chifa s’effectuera directement au niveau des pharmacies conventionnées avec la Cnas Lancée officiellement à titre pilote dans neuf wilayas, la mise à jour à distance sera élargie progressivement à travers le territoire national.
    Cherif Bennaceur – Alger (Le Soir) - Assuré social et ayant droit, vous n’aurez plus à vous déplacer aux agences de la Caisse nationale d’assurance sociale (Cnas) pour mettre à jour votre carte de sécurité sociale Chifa, notamment quand sa validité a expiré ou pour la débloquer ou en raison de la modification de votre situation administrative ou médicale. Obligés jusque-là de se déplacer vers les structures de paiement de la Cnas pour activer ou réactiver leurs cartes, les citoyens iront directement au niveau des pharmacies ou chez les médecins conventionnés pour effectuer cette opération. En effet, les pharmaciens conventionnés (quelque 10 800 étant recensés dont 3 000 officines ciblées) ainsi que 3 000 médecins conventionnés activeront cette carte directement au niveau de leurs officines ou cabinets. Il suffira à ces praticiens de santé d’introduire ces cartes au niveau des lecteurs dont ils disposent et de les activer par le biais d’un logiciel de traitement et d’une connexion au serveur du centre de Ben Aknoun à Alger. Lancée officiellement avant-hier à Béjaïa, au niveau d’une pharmacie privée, par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, cette opération de mise à jour à distance vise, selon ce dernier, à «permettre aux citoyens de gagner du temps et d’éviter les déplacements». Ce faisant, cette opération est censée avoir débuté au niveau de 9 wilayas à titre pilote, les agences de la Cnas concernées étant celles d’Adrar, Alger, Béjaïa, Constantine, Médéa, Mascara, Ouargla, Tindouf et El Oued. Dès la fin du mois en cours, cette prestation devrait s’élargir progressivement à l’ensemble du territoire national, dans les grandes villes dont Alger qui compte quelque 500 officines conventionnées, mais aussi dans les autres villes et régions du pays. Une mesure de facilitation, relèvent des pharmaciens. Une mesure «bénéfique», utile pour les citoyens, estimera le président du Syndicat national algérien des pharmaciens d’officine (Snapo), Fayçal Abed. Néanmoins, cette opération qui était censée être déjà effective dès la fin mars dernier n’est pas encore concrétisée sur le terrain, jusqu’à la date d’hier, relevait le dirigeant de cette organisation représentative des pharmaciens. Même si son application devient effective d’ici quelques jours, la faisabilité de l’opération risque d’être cependant contrainte. Au-delà du retard pris dans son lancement, la mise en œuvre de cette facilitation a manqué d’être bien maturée, en termes d’identification des praticiens concernés, choix judicieux des sites considérera le dirigeant du Snapo. Selon Fayçal Abed, une telle prestation bénéfique pour les assurés sociaux devrait être lancée de manière concertée, «réfléchie» et confortée par la mise en place de moyens idoines. Or, la réalisation de cette opération représente «un coût» pour les praticiens même si elle permettra un gain aux citoyens ainsi qu’un allègement des tâches pour l’organisme de Sécurité sociale. Un coût en termes de temps nécessaire pour les pharmaciens pour gérer les procédures administratives et virtuelles liées à cette opération mais aussi en termes pécuniaires (acquisition et installation des lecteurs, des applications...). Ceci outre le problème de la qualité et de la disponibilité de la connexion Internet qui se pose souvent, notamment dans les localités isolées ou celles situées dans le sud du pays. Des contraintes qui doivent être surmontées en vue de garantir la réussite de cette opération de facilitation pour les usagers de la Sécurité sociale. Notons que plus de 10,5 millions de cartes Chifa, délivrées durant les dernières années et servant à plus de 36 millions d’utilisateurs, sont concernées par cette opération. Rappelons que la carte Chifa est une carte qui permet d’identifier l’assuré social et ses ayants droit, permet de faire valoir leurs droits aux prestations de sécurité sociale et permet de se faire rembourser sans avoir à en formuler la demande.
    C. B.
  • ALILOU - Monday 1 June 2015 20:29
    YA 3AMI AHMED

    Wine rah wakt al betikh au marché de menerville a GO GO 4 A 100 DINARDS KOULE YA GUELIL.
    Allah yesetrek libirer les ruelles du marché pour les commerçants enbulantS KALI ANASS TECHBA3 KHOUDRA OU FAKIA.

    Merci.
  • ALILOU - Monday 30 June 2014 20:08
    Ahhhhhh yamat albetikh fi atel3a ta3 le marché 3 melons a 100 da.

    Les menervillois souffrent.
  • MIMIH - Monday 30 June 2014 15:34
    Un grand IFTAR pour nos supporteurs algeriens au bresil devant le stade, il sera préparer par les femmes (supporteuses) de l’équipe nationale qui seront bénévoles aujourd'hui, ce iftar sera prepaer a l’hôtel et transférer aux jeûneurs après.
    Le menu est fait essentiellement CHORBA FRIK, on dit qu'il y'a le frik au brisil, mais pas comme notre chorba, frik, hchiche,mkatfa,na3ana, bena wahedha.

    SAHA FTOURHOUM ET BONNE CHANCE.
  • MIMIH - Sunday 29 June 2014 13:05
    3ami ahmed SAHA RAMDANEK

    Mais on demande a installer ce marchand de melons devant le siege de l'apc et vous allez voir par vos propres yeux comment la population va lui sauter desus 5/5 itir fi assma.
    YAW c'set le ramadhan st l'été en même temps et la pastèque et le melon c'est les fruits du pauvre.
    Inchalah il y'aura une solution pour la cherté des fruits et légumes au moins en ce ramadan, et devant le marché du centre ville, un marché provisoire "JUSTE POUR LE RAMADAN".
    Merci.
  • المجاهد - Saturday 28 June 2014 20:13
    Mais c'est Farouk Belagha dans la photo que-ce-qui'il fait avec le marchant de melon je crois qu'il est a Londres
  • Un thenois - Saturday 28 June 2014 19:40
    C'est ou a zemmouri ou a naceria ?
  • guest - Saturday 28 June 2014 16:00
    menerrville c,est une belle ville malgré avec ce projet de la voie ferrée a3ndna baladiya hayla ausi nos responsable bonne contunuitées
  • MIMIH - Saturday 28 June 2014 14:29
    Avec le ramadhan pas de fruits et legumes suffisantes et quand on dit pas suffisantes c'est automatiquement LA CHERTE, au marché du stade et aux magasins.
    ya 3ami ahmed le marché hebdomadaire pour quand ?
    C'est le ramadhan et rien de nouveau ?
  • ALILOU - Saturday 28 June 2014 10:55
    YA 3AMI AHMED MAKACHE ALBETIKH A THENIA.

    WINE ANROUHOU BAH NECHROUH C'EST LE RAMADAN ET PAS DE MARCHE HEBDOMADAIRE

    ON DEMANDE CE MARCHAND AU MARCHER A THENIA.
  • MIMIH - Friday 27 June 2014 20:22
    Loukane on déplace ce marchand a thenia pendant le ramadhan ya 3ami ahmed.
    Pas de fruits a des prix raisonnables avant le ramadhan pendant le ramadhan AKHLAT.
    SAHA RAMDHANKOUM ET A LA PROCHAINE.