Home / Alger /

DSC03650

DSC03650.JPG DSC03617||<img src=_data/i/galleries/alger/DSC03617-th.JPG>ThumbnailsDSC03656||<img src=_data/i/galleries/alger/DSC03656-th.JPG>
Visits
3831
Downloads
0

7 comments

Add a comment

  • Adel - Wednesday 5 September 2018 22:59
    Mr oulefki celui qui contrôle fait des affaires en vendant le matériel chinois à son compte
  • MIMIH - Wednesday 12 October 2016 12:54
    [reply=50522]un menervillois[/reply]

    Salem mon frère

    C'est des chiffres seulement il y'a que le site de khmis el khechna qui est a 90 °/° selon si KADA dans un entretien ENREGISTEE cette semaine, pres avoir refusé sa presence en presence de journaliste et les representants des souscripteurs addl 2001/2002 .

    Les projets sont suite:

    700 logts a khmis el khechna 90 °/°
    800 logts boumerdes (figuier) a 30 °/°
    800 logts bordj menaiel avant la pompe a ecenece a 40 /
    700 logts apres la pompe a essence a 5 /°

    YA3NI LES LOGEMENTS SONT LOINS ALAH YA3TI ASSABER A JMA3ET AADL BOUMERDES.
  • MIMIH - Wednesday 12 October 2016 11:25
    Soutien au vaccin pentavalent
    [Anglais]

    Grâce au soutien de Gavi, les 73 pays les plus pauvres du monde disposent du vaccin pentavalent
    Pentavalent South Sudan
    Une mère portant son enfant dans les bras à l’occasion du lancement du vaccin pentavalent au Soudan du Sud. Credit: Gavi/2014/Mike Pflanz.

    Le vaccin pentavalent protège en une injection de cinq infections majeures : diphtérie, tétanos, coqueluche, hépatite B et Haemophilus influenzae type b (Hib).

    ÉLARGISSEMENT DE LA COUVERTURE

    En juillet 2014, le Soudan du Sud est devenu le 73e et dernier pays soutenu par Gavi à introduire le vaccin pentavalent cinq-en-un, lancé initialement au Guyana en 2001.

    En 2000, moins de 10 % des pays à faible revenu avaient inscrit le vaccin anti-hépatite B à leurs calendriers de vaccination nationaux, tandis que moins de 5 % y avaient ajouté le vaccin anti-Hib.

    Quinze ans plus tard, nos partenaires ont dépassé l’un des objectifs de l’Alliance du Vaccin et atteint notre but de faire en sorte que tous les pays les plus pauvres du monde disposent de ces vaccins qui sauvent des vies au moyen du pentavalent.

    La couverture par le vaccin pentavalent dans les 73 pays soutenus par Gavi est passée de 1 % à 2000 à 68 % en 2015.

    VIVE L'ALGERIE
  • un menervillois - Saturday 8 October 2016 12:11
    Boumerdès : 1000 logements AADL distribués avant la fin de l’année



    La livraison des logements est attendue depuis une quinzaine d’années

    Bonne nouvelle pour les postulants aux programmes de logement location-vente inscrits au profit de la wilaya de Boumerdès.

    Après plusieurs années d’attente, les concernés peuvent enfin espérer voir leur rêve être réalisé et obtenir les logements qui leur ont été promis depuis 15 ans.

    Le directeur de l’agence locale de l’AADL, M. Kada, affirme que pas moins de 1000 appartements seront distribués d’ici la fin de l’année, dont 700 sont en voie d’achèvement dans la commune de Khemis El Khechna. Ce projet a atteint plus de 90% d’avancement. Deux écoles primaires et un CEM y sont en cours de construction pour permettre une bonne scolarité aux enfants des futurs résidants, a-t-il indiqué.

    Les bénéficiaires seront sélectionnés, selon lui, sur les listes des souscripteurs du programme de 2001-2002 en tenant compte des critères d’ancienneté et d’éligibilité du dossier. La wilaya compte également 1300 unités AADL qui sont en cours de réalisation, dont 800 à Figuier et 1500 à Bordj Menaïel. Mais les chantiers de cette dernière localité n’ont pas dépassé les 30% d’avancement.

    Ce qui a suscité le courroux de certains souscripteurs qui ont déjà protesté dans la rue à maintes reprises. «J’ai déjà versé 270 000 DA à l’AADL, mais je n’ai obtenu que des promesses», s’indigne un père de 5 enfants, fonctionnaire à la BADR. Celui-ci craint de ne pas figurer dans la liste des prochains attributaires pour la simple raison que le nombre de demandes dépasse largement l’offre. Excepté les 3000 logements en cours de construction, la wilaya a bénéficié en 2013 d’un programme de 5000 unités.

    Le nombre de postulants dépasse les 12 600 dont 10 000 ont déposé leurs dossiers en 2013. Le reste, soit 2600, remonte à 2001, mais certains se sont désistés ou ont bénéficié d’une autre aide de l’Etat. Le quota des 5000 logements a été réparti à travers plusieurs communes de la wilaya. Cependant, vu le manque de terrain, les autorités locales ont décidé récemment de les réaliser sur deux sites à vocation agricole. Une décision qui s’inscrit aux antipodes des prévisions des plans d’aménagement du territoire qui recommandent la préservation des terres agricoles et d’orienter les projets d’urbanisation vers les piémonts.

    Le premier site, sis dans la commune d’Ouled Moussa, s’étend sur une superficie de 30 ha. Il abritera 3000 appartements et des équipements d’accompagnement. Alors que le second (20 ha) se trouve dans la localité de Boudouaou et devra accueillir 2000 logements et quelques équipements publics.

    En somme, la rareté du foncier urbanisable constitue un sérieux handicap pour le développement dans la région. Mais cela n’a pas empêché ces derniers mois les décideurs de délocaliser 4327 logements AADL, destinés aux habitants d’Alger, vers les localités de Khemis El Khechna (3000) et Kharrouba 1327. Une autre décision qui traduit la politique d’urbanisation effrénée des terres nourricières de la Mitidja.



    R. Kebbabi
  • un menervillois - Friday 7 October 2016 16:50
    Boumerdes : Distribution de 4000 logements publics locatifs avant fin 2016

    Par Agence | 04/10/2016 | 16:53

    Au moins 4.000 logements publics locatifs(LPL) seront distribués, à travers la wilaya de Boumerdes, avant la fin 2016, a-t-on appris, mardi, du directeur du Logement et des équipements publics.

    Ce total d’unités fait partie d’un programme de 16.759 logements, actuellement, en chantier à Boumerdes, a indiqué à l’APS Tarek Souissi, en marge de la célébration de la Journée arabe et mondiale de l’habitat à Boumerdes.

    Selon le responsable, la wilaya a bénéficié d’un programme global de plus de 40.000 LPL, dont 22.600 unités déjà réceptionnées, et plus d’un millier seront bientôt lancées en chantier.

    « Les programmes de réalisation de logements accusent un certain retard à Boumerdes, du à différents facteurs liés essentiellement aux problèmes de manque de foncier constructible et à la lenteur des procédures de transfert des projets vers d’autres assiettes, entre autres », a assuré M. Souissi.

    Il a, également, fait part de l’affectation au profit de la région, au titre des différents programmes quinquennaux écoulés, de près de 22.000 aides à la construction rurale, dont 12.147 déjà concrétisées sur le terrain, plus de 5.950 en chantier, et plus de 3.600 aides en cours de distribution.

    Entre 1999 et 2009, Boumerdes a bénéficié de près de 23.800 logements, dont plus de 4000 LPL, près de 2.500 LSP, 2.800 habitations rurales, 1.900 unités AADL, et plus de 5.700 logements promotionnels.

    La concrétisation de ces programmes d’habitat a permis de porter le parc logement de la wilaya à 184.500 unités, contre 100.000 unités en 1999 et 139.000 en 2009, induisant, ainsi, une réduction du taux d’occupation par logement (TOL) de 6,60 en 1999 à 6,13 en 2009, avec une prévision d’atteinte de 5,20 personnes par logement, à l’avenir, selon les prévisions de la même direction.

    Abritée par la maison de la culture Rachid Mimouni du chef lieu de wilaya, sous le signe « le logement adéquat à la base du développement durable » la manifestation a réuni d’innombrables promoteurs immobiliers, en plus de citoyens en quête de la meilleure offre de logement correspondant à leurs aspirations.(Aps)
  • MIMIH - Thursday 6 October 2016 22:45
    La dernière fois on a parlé sur les chercheurs algeriens, je vous invite a voir ce reprtage sur ce gégnie qui est a BOUMERDES.

    A voir

    شاهد مخترع جزائري يصنع منزل في 22 يوم يشكي تهميش الدولة له ويصنع ارقى المنازل في دول اجنبية
    Network DZ

    Regardez sa construction qui a resisté au seisme de 2003 avec 900 milles dinars algeriens en 28 jours seulement.

    A voir

    صدق أو لا تصدق مخترع جزائري يبني منزلا من 4 طوابق في ظرف 28 يوم
    Network DZ

    BARAKA ALHOU FIH IL EST TOUJOURS EN ALGERIE.

    KHELI JMA3ET AADL YESTANAW AVEC DES GENS DES METHODES ARCHAIQUES.
  • guest - Friday 24 April 2015 12:06
    La loi du plus fort (5€ par passeport de plus sur le change)
    C´est l´arnaque partout.
    C O M U N I C A D O
    Se pone en conocimiento de los conciudadanos residentes en la Circunscripción Consular de Madrid que en el marco de la puesta en marcha de las nuevas disposiciones de la ley de finanzas 2015, los artículos 25 y 26 han modificado respectivamente las disposiciones de los artículos 136 et 140 del código del sello fiscal, que consiste en lo siguiente:
    - Aumento del importe de la tasa consular de los pasaportes de los 20 euros
    (2000 Dinares argelinos) a los 60 euros (6000 Dinares argelinos);
    - Supresión de la tasa consular para el documento de identidad nacional.
    Estas medidas serán aplicables a partir del 1 de enero de 2015.


    6,000.00 DZD = 56.4791 EUR
    Dinar argelino ↔ Euro
    1 DZD = 0.00941319 EUR 1 EUR = 106.234 DZD
    Tipos de cambio intermedio: 2015-04-24 09:57 UTC