Home /

DSC04566

DSC04566.JPG DSC04559||<img src=_data/i/galleries/alger/DSC04559-th.JPG>ThumbnailsDSCF1602||<img src=_data/i/galleries/quartiers/DSCF1602-th.JPG>
Visits
11183
Downloads
0

62 comments

Add a comment

Show oldest comments first
  • A MIMIH - Thursday 12 November 2015 20:16
    Je te dis que se site est de THENIA et non de la politique les nouvelles de notre ville personne ne veux ecrire sur se site a cause de toi tu raconte n'importe qoui
  • MIMIH - Thursday 12 November 2015 19:04
    En programmant une visite à Moscou: Bouteflika répond au 19
    À la Uneà 12:07 le 11 novembre , 2015 158


    “ La visite prévue de Bouteflika à Moscou, pour redynamiser le rôle de l’Algérie sur la scène internationale”
    Algerieactu a appris que le Président de la République a prévu une visite à Moscou pour rencontrer son homologue russe, Vladimir Poutine, dans le cadre des concertations régulières entre les deux pays. Selon certaines sources, le Président de la République, abordera avec son homologue russe, le renforcement de la coopération entre les deux pays, notamment le volet énergétique, à la lumière de la chute vertigineuse des cours du pétrole et qui affecte sérieusement l’économie algérienne, ainsi que le renforcement de la coopération militaire, pour faire face aux dangers émanant de l’instabilité de plusieurs régions du monde, dont celle de notre pays et la lutte contre le terrorisme international. Selon d’autres sources, l’Algérie est sollicitée pour jouer un rôle important pour le règlement du conflit syrien, compte tenu de son rôle de premier ordre au sein de la Ligue Arabe, et ses rapports avec les parties en conflit. Dans le même sillage, certains observateurs estiment, que la rencontre de Bouteflika avec Poutine à Moscou, est une réponse à la lettre adressée par les 19, et une manière de mettre fin, à la polémique et les spéculations sur ses capacités à gérer le pays.

    M.Messaoudi
  • MIMIH - Wednesday 26 August 2015 23:35
    Je tiens a souhaiter un BON HADJ a tous nos HADJAJ menervillois
    IR:bulgy-eyes:UHOU OU IJOU ABKHEIR

    HADJ MAKBOUL WA DANB MAGHFOUR

    Le pèlerinage et LE TAWAF AUTOR DE LA KA3BA ACHARIFA

    Touts nos gestes dans ce monde sont au rhytme des eguilles de la pendule QUE LE TAWAF AUTOUR DE LA KA3BA C'est le sens inverse ?

    Le hadj fait le sens inverse des aiguilles de la pendule, les connaisseurs disent que le hadj pendant ce tawaf va voir tout son passé défilé devant lui SOUBHANE ALLAH.
    RAHMA WA MARFIRA MEN 3IND ALLAH
    ALLAH YERZANA TOUS HADJA OU YAGHFER DOUNOUBNA OU YERZAKNA AL HIDAYA AVEC UNE PERSONNE (FEMME) LI TKOUNE MEFTAH ALJENA FI HAD ADENIA ET EN HAUT DE LA POUR NOUS AMINE.
  • ALGERIAN - Saturday 25 July 2015 11:04
    ALILOU - Mardi 21 Juillet 2015 00:45

    Mr privé , s'il privatise air algerie adakhla au bled atwali al begra ou bentha pour nass al ghorba.
    Un vol des lignes d'air couscous est le plus cher parmi les vols du pays du maghreb, allah yeltaf.
  • un kabyle - Tuesday 21 July 2015 11:07
    Qu'est ce qu'il a fait ce ouyahia pour les kabyles ou la kabylie ?
  • A ALILOU - Tuesday 21 July 2015 09:51
    Ahmed Ouyahia, le pulsar politique, est de retour !

    Le moins que l’on puisse dire de ce retour en fanfare d’Ahmed Ouyahia est que cet homme des basses manœuvres et autres sales besognes est à la politique ce que les pulsars sont aux insolites phénomènes cosmologiques.



    En 1967, un observatoire britannique détecta des signaux provenant d’une galaxie lointaine, émis sous formes de pulses si réguliers que l’on se mit très vite à conclure et rêver qu’une telle précision ne pouvait provenir que d’une intelligence extra-terrestre. Mais les études effectuées par des systèmes plus performants révélèrent rapidement que ces signaux sont engendrés par des étoiles à neutrons qui tourbillonnent à des allures folles, suivant des cycles précis, projetant sur la Terre des flashs de rayonnements électromagnétiques réguliers, à la manière d’un phare marin ou d’un gyrophare. C’est ainsi qu’on baptisa ces émetteurs de signaux lumineux du nom de Pulsar, pour "Pulsating radio source".

    Depuis cette découverte pionnière en la matière, on a répertorié des centaines de pulsars dont la périodicité varie de la fraction de milliseconde à quelques dizaines de secondes. Ce qui n’exclut pas la possible existence de pulsars beaucoup plus lents ou beaucoup plus rapides, mais leur détection en est un peu plus complexe dans l’état actuel de l’art. Le foisonnement de découvertes a permis une cartographie précise de leurs positions dans les galaxies qui en contiennent. Les scientifiques ont d’ailleurs très vite compris que ces phares célestes pouvaient servir de repères sur une échelle astronomique pour d’éventuelles navigations stellaires. À tel point que l’une des sondes Vikings lancées en 1975 et qui vient juste de franchir les limites de notre système solaire pour naviguer dans le vide intergalactique, contient une carte du ciel dans laquelle notre Soleil est repéré par rapport aux pulsars les plus proches. Ceci permettrait à d’éventuelles civilisations, si la sonde Viking leur parvenait, dans quelques millions ou milliards d’années, de localiser la planète Terre. D’ici là, la Vie telle que nous la connaissons aura certainement disparue, mais cela confortera immanquablement d’éventuels extra-terrestres de savoir qu’ils n’ont jamais été seuls dans l’univers !

    Mais que vient faire Ahmed Ouyahia, ce moustachu sans hia, sans hachma, dans cette salade de pulsars et d’extra-terrestres, vous demandez-vous ? Ben, voyons, n’est-ce pas avec une régularité de pulsar qu’Ouyahia revient à la politique depuis plus de 20 ans ?

    Comme le pulsar, il constitue le repère majeur de la cartographie politique militaro-FLiN-tox ! Quand tout semble chaotique et incontrôlable pour la petite famille, on fait appel à ce petit moustachu pour débiter les inepties habituelles sur un ton d’aplomb et de culot à désarçonner Machiavel himself. Jugez-en, par cette merveilleuse perle, une parmi tant d’autres : "Je ne pense pas que le peuple algérien soit un peuple monarchiste, ni que le moudjahid Bouteflika ait des visions monarchistes" !

    Mais alors, si vous savez, et ça serait bien la seule chose que vous sauriez de lui, que le peuple algérien n’est pas monarchiste, pourquoi lui imposer un monarque agonisant dont l’unique souci est de mourir sur le trône, comme tous les potentats qui ont régné avant lui partout sur la planète, dans le but évident de mériter une petite place au paradis d’Allah ? Et au lieu d’ainsi coller, avec légèreté, l’étiquette de Moudjahid à Abdel-kaderel-mali, dites-nous donc à quel endroit, à quel moment aurait-il tiré sa première cartouche sur l’ennemi, en nous précisant si c’est de la frontière du Maroc ou de Tunisie !

    Mais à quoi d’autre peut-on s’attendre de la part d’un tel politicard sinon au flot d’inepties habituel, débité sans gêne ni retenue ? En mars 2011, au plus fort des tumultueux printemps arabes, Ouyahia n’avait-il pas poussé le ridicule jusqu’à user de formules dont lui seul en a le secret, avec une désinvolture dont lui seul est capable, en énonçant sans sourciller et avec un air des plus narquois "l'Algérie ne connaît pas de crise politique mais plutôt des crises sociales qui ne nécessitent ni la dissolution du parlement ni un changement de système politique" ! Sans "mars", et voilà que ça repart.

    Aussitôt arrivé, voilà que le moustachu met toute l’opposition, y compris tata Louisa, dans le même sac ! Rien n’est bon chez eux, tout est à jeter, se retient-il d’édicter. Rajoutes-en donc une couche H’mimed, en accusant tout ce beau monde d’ennemis de l’Algérie, à la solde de l’étranger ! Et à propos d’Etranger, si Camus était encore en vie, il ne serait pas étonnant qu’il perçoive en Ouyahia toute la splendeur de l’absurde de Meursault, le personnage principal de son œuvre.

    Est-il besoin de se torturer les méninges outre mesure sur les coulisses obscures du Pouvoir et tenter de décoder les motivations sous-jacentes au retour de ce pulsar politique, puisqu'il s’agit d’un phénomène naturel périodique incontrôlable mais dont les commandants de bords du bateau Algérie se servent, à tort et à travers, pour tenter de redresser la barre, alors qu’ils ne font que naviguer à vue, une vue de vieux séniles, sans la moindre boussole, se contentant de «prier Dieu le tout-puissant», comme vient de le faire Gaïd Salah dans sa lettre de félicitations à Saâdani ?

    Ouyahia n’invoque pas Dieu, mais ses envolées retentissent de tant de vilénie qu’il devrait sérieusement songer à se raser la moustache pour se démarquer de ce symbole de la dignité Kabyle ancestrale que les vieux de nos villages menaçaient d’arracher si jamais le moindre signe de déshonneur se profilait dans le périmètre sacré de l’honneur familial.

    Mais que reste-t-il de la sagesse et de la "harma" d’antan avec de tels schtroumpfs au sommet de l’Etat ? Pas grand-chose, sinon un immense fatras de vieillards sans éclat ni joie ! Et comme toujours, la France de Hollande viendra dans quelques jours fredonner aux oreilles d’une jeune nation désabusée, qu’en Algérie "tout va très bien madame la Marquise", avant de nous servir l’amitié, l’attachement et la bienveillance habituelles des dirigeants français, sous l’œil averti et déridé de nos maîtres d’Alger, secondés par ses nombreux valets, Ahmed Ouyahia en premier, pendant que la Méditerranée continuera d’avaler une jeunesse désespérée !

    Kacem Madani
  • ALILOU - Tuesday 21 July 2015 00:45
    MIMIH me dit vers la preparation de OUYAHIA au pouvoir ALLAH YESTER
    INCHAALAH IL Y'AURA PAS DE PRIVATISATION DE NOTRE AIEREPORT.
  • MIMIH - Saturday 21 March 2015 11:29
    Ah ya si zaghad ah

    A voir

    Algerie 2015 ( Exclusive ) النائب حبيب زقاد يقصف بالثقيل و يمسح الارض بنواب الشيتة
    Bouremel Younes
  • ALILOU - Friday 20 March 2015 11:22
    guest - Mardi 17 Mars 2015 20:40

    Il y'a un parlementaire indépendant , il s'appelle si zerad habib , contre les représentants de l'etat a 100/100.
    Il a dit on ne veut pas de khalifa abdelmoumene, ni de tous les responsables qui ont une relation avec les détournements de fonds en algerie.

    RENDEZ NOUS L'ARGENT DETOURNEE ET GARDEZ LES A L'ETRANGER :bravo:

    NESHAKOU DRAHEMNA YAW GALELHOUM BARAKAT LA COMEDIE
  • ALGERIAN - Wednesday 18 March 2015 21:07
    Tous les pays maghrébins interdisent le virement de devise en dehors de leur pays en premier les tunisiens, ils sont très stricte a ce sujet, mais l'algerie c'est l’exception.


    MALE BLA RA3I.
  • guest - Tuesday 17 March 2015 20:41
    Exclusif. Swiss Leaks : voici les Algériens qui détiennent des comptes bancaires à la HSBC de Genève
    - See more at: http://www.algerie-focus.com/blog/2015/03/yacef-saadi-djilali-mehri-le-patron-de-bimo-etc-ces-algeriens-ont-ils-cache-leur-argent-en-suisse/#sthash.6YO00cD5.dpuf
  • guest - Tuesday 17 March 2015 20:40
    On en sait un peu plus sur les clients Algériens de la tristement célèbre HSBC Genève. Algérie-Focus a pu se procurer une base de données qui regroupe de nombreux algériens qui seraient détenteurs d’un ou de plusieurs comptes bancaires dans cette banque impliquée dans un vaste système d’évasion fiscale. Mais, pour l’heure, nous n’avons aucune information qui permet de nous affirmer que les clients algériens de la filiale suisse de la grande banque britannique ont détourné de l’argent en Algérie pour le cacher en Suisse.
    Aucun élément en notre disposition ne permet également de les accuser d’une quelconque infraction à la législation algérienne. Il faut savoir que l’article 8 du règlement 07-01 de la Banque d’Algérie stipule qu’il est strictement interdit de posséder des avoirs monétaires et immobiliers à l’étranger à partir de ses activités en Algérie. Ses avoirs sont jugés légaux en Algérie s’ils ont été acquis par des sommes d’argent amassées à l’étranger. L’Article 8 de ce règlement explique clairement que “hormis les cas expressément prévus par l’article 126 de l’Ordonnance N°03-11 susvisée, la constitution d’avoirs monétaires, financiers et immobiliers à l’étranger par les résidents à partir de leurs activités en Algérie est interdite”.
    Mais à ce stade de notre enquête, nous n’avons pas pu prouver que ces Algériens cités dans cette liste ont constitué leurs avoirs bancaires en Suisse à partir de leurs activités en Algérie. Il est à souligner que nous avons pu nous procurer cette première liste des noms grâce à une source proche du Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ), qui est à l’origine du scandale Swiss Leaks. Un scandale qui risque de ne pas ébranler l’Algérie car, pour l’heure, aucune personnalité politique majeure ou haut responsable de l’Etat algérien ne figure sur le listing de la HSBC Genève. Parmi les noms les plus connus que nous avons pu identifier, nous retrouvons le sénateur, l’ancien moudjahid et figure de la bataille d’Alger, Yacef Saadi ou l’homme d’affaires algérien Djilali Mehri qui détient des actifs à l’étranger. Ce n’est donc pas étonnant qu’il ait potentiellement des revenus en Suisse. Reste à savoir maintenant si ses comptes sont alimentés par des transferts de devises exécutés en Algérie. Nous avons identifié aussi le patron de la célèbre biscuiterie algérienne Bimo, Hamoudi Amar, ou encore Bachir Ould Zemirli, le frère du dirigeant du NAHD, le club sportif de Hussein Dey. Mourad Redjimi, ancien ministre de la santé et professeur de médecine est également cité dans ce listing. Les noms des autres personnes ne sont guère connus de l’opinion publique. Ils sont, pour la plupart d’entre eux, des entrepreneurs, cadres expatriés ou des dirigeants de sociétés internationales.

    Quelques noms ressemblent, néanmoins, étrangement à ceux de quelques anciens ministres. Selon les informations dont nous disposons jusqu’à cette heure-ci, les montants moyens des comptes bancaires de ces algériens ne dépassent pas les 10 millions d’euros. Pour chacun de ces clients, la HSBC a attribué un code d’affection crypté. Un code qui contient toutes les données confidentielles sur le titulaire du compte bancaire. Il est à noter que selon nos recherches, le listing de la HSBC contient de nombreux pieds-noirs qui sont nés en Algérie. Ils sont nombreux ces français nés en Algérie qui ont domicilié leur argent dans les comptes suisses. Certains d’entre eux habitent actuellement en Israël. L’ICIJ aurait intégré leurs noms dans la liste des clients algériens en raison de leur lieu de naissance en Algérie. Toutefois, puisque ces français ne disposent pas de la nationalité algérienne, nous avons fait le choix de ne pas les divulguer.
    Voici les premiers noms des clients algériens que nous avons pu retrouver grâce à la base de données que nous nous sommes procurés :

    LAOUI RABAH
    LAOUI ABDELKRIM
    KARA NOURREDINE
    CHEBBAB ABDELHAMID
    GANIBARDI SALIM
    BENCHOUFI ROUVILA
    HAMOUDI AMAR
    NEDJARI AISSA
    BOUKADOUM MOHAMED
    AMINI DAOUD
    NEDJARI TAREK DJILLALI
    BENCHOUFI SONIA
    PERRAULT PHILIPPE
    AGGOUNE (AGOUNE) DERRADJI
    AITTOUARES DJAFFAR
    BOUKADOUM DEROUAZE OUAHIBA
    AMMAR BELAOUR
    MAHFOUD FATIMA-ZHORA
    KRIMAT AIN ZERGA BADEAA
    HAMDANE YOUCEF
    BELLALOUI (BELALOUI) NOUREDDINE
    BOUDIAF LYES BELKACEM
    AMMARI MERIEM
    BENMAHROUCHE MUSTAPHA
    MESBAHI MOURAD
    NEDJARI MOATES SOUHILA
    HAMDANE CHAFAH
    REDJIMI MOURAD
    DERMOUNE SALEM
    ADDOU TEDJEDDINE SID-AHMED
    HAMMAZ RACHEF CHERIFA
    BOUALGA MOHAMED
    MAHFOUD MELIKA
    MEZIANE MUSTAPHA
    BOUDJELLEL MOHAMED
    DJOUIDER MOHAMED
    OULD ZEMIRLI BACHIR
    BOUDIAF BENOSMAN ISIS
    TOUATI MOKRANE
    MEHRI DJILLALI
    KACI MOUSSA SLIMANE
    EURL NORTH STAR CONSULTING
    REZGUI ZAKARIA
    BELLARA AHMED
    YACEF MOHAMED AMINE
    HAMMAZ ABDELKADER
    KHIER KARIM
    ALLAMI SAID
    HAMOUDI ABBES BAYA
    YAHIA SOUAD
    GUEMMAZ MOURAD
    DRIADI ABDERRAHMANE
    YACEF SAADI
    L’enquête d’Algérie-focus.com se poursuit. Nous analysons actuellement les détails de chaque compte.
    - See more at: http://www.algerie-focus.com/blog/2015/03/yacef-saadi-djilali-mehri-le-patron-de-bimo-etc-ces-algeriens-ont-ils-cache-leur-argent-en-suisse/#sthash.6YO00cD5.dpuf
  • ALILOU - Friday 6 February 2015 20:43
    Qui veut privatisé AIR ALGERIE ?
    Pourquoi SI HADDAD DEMANDE un pourcentage de 19 pourcent IMPOT IMPOSE AUX IMPORTATEURS PRIVES APRES QUE SELLAL A FIXE UN 23 ET C'EST RIEN POUR EUX A L'ETAT.
    Je suggère UN 1 POUR CENT ET VIVE L'ALGERIE.
  • ALILOU - Sunday 1 February 2015 18:14
    Le mauvais temps fait des dégâts en algerie, air algerie annule ses voles interieurs est ouest.
  • ALILOU - Sunday 12 October 2014 20:51
    Passeport biométrique : Chronique d’une pagaille annoncée

    le 12.10.14 | 10h00 10 réactions


    Imprimer Envoyer à un ami Flux RSS Partager
    La décision des autorités d’augmenter, à partir de janvier 2015, le prix de la taxe perçue pour l’établissement du passeport biométrique (de 2000 DA à 10 000 DA selon le projet de loi de finances pour 2015) a créé un problème dont se seraient passés les services des daïras : le nombre de demandeurs a augmenté et les délais se sont allongés.


    A Hussein Dey, le hall d’accueil de la daïra ne désemplit plus. «Il y a actuellement une forte pression sur les agents. Le service reçoit depuis quelques jours une moyenne de 150 demandes par jour. C’est bien plus que d’habitude. Le chiffre dépassait rarement les 100 demandes depuis la mise en circulation du document, le 5 janvier 2012», précise une source de cette circonscription administrative, qui couvre quatre communes (Hussein Dey, Kouba, El Magharia, Belouizdad). L’attente des demandeurs de nouveau passeport ou de renouvellement risque de durer plus longtemps que prévu.

    «Les demandeurs reçoivent leurs passeports au bout de 15 à 20 jours. Nous fournissons des efforts colossaux pour satisfaire le plus de demandes en peu de temps. L’équipe a été mise à rude épreuve ces derniers jours en raison du hadj (pèlerinage aux Lieux Saints). La circonscription délivre aujourd’hui jusqu’à 700 passeports biométriques par semaine. A ce quota, déjà très important, il faut ajouter celui des passeports ordinaires délivrés le jour même pour les cas les plus urgents. Il suffit d’un justificatif pour se faire délivrer son passeport, ordinaire bien sûr, le jour du dépôt», signale notre source qui affirme «jalouser» les daïras de l’intérieur du pays qui ne reçoivent qu’une dizaine de demandes.

    Depuis le début de l’opération, en janvier 2012, la wilaya déléguée, classée daïra-pilote par le ministère de l’Intérieur, a reçu 80 000 demandes de passeport biométrique. «Le nombre total des demandes est à ce jour de 80 000. Les retraits sont estimés, par contre, à 60 000», relève-t-on.

    Si la daïra de Hussein Dey a réussi bon an, mal an, à satisfaire ses demandes, le constat n’est guère le même dans les autres circonscriptions administratives de l’Algérois et de certaines grandes villes du pays. A la daïra Dar El Beïda, qui couvre huit communes, les demandeurs attendent plusieurs jours avant de tenir entre leurs mains le fameux document. «Il a fallu un coup de pouce d’une connaissance pour me faire délivrer mon passeport avant la date de mon rendez-vous d’affaires en Allemagne. J’ai attendu plus de deux mois. C’est terrible ce qu’on fait subir aux gens dans cette daïra. Certes, je n’ai pas été obligé de fournir la trentaine de documents du début de l’opération, mais le supplice subi est le même. Il m’a fallu six mois pour avoir le passeport», raconte un habitant des Bananiers, dans la commune de Mohammadia.

    L’Intérieur acculé

    Depuis son introduction en 2012, l’opération de délivrance du passeport biométrique fait face à plusieurs problèmes : dossier pléthorique, mesures flicardes, lenteurs administratives, sous-effectif dans les daïras, malaise au Centre des titres sécurisés (CTS) d’El Hamiz (Dar El Beïda) sous-équipé, etc.

    Le ministre de l’Intérieur, Tayeb Belaïz, a estimé, dans une déclaration faite en début d’année, que l’Algérie se conformera «avec une année d’avance», aux dispositions de la convention internationale relative à l’aviation civile qui stipule qu’à partir de novembre 2015, aucune personne ne pourra voyager sans présenter un passeport biométrique. «Le Centre national de biométrie sera renforcé en moyens pour lui permettre d’émettre, à partir de mars prochain, environ 18 000 passeports par jour. Par simple calcul, cela veut dire que tous les Algériens, y compris ceux établis à l’étranger, pourront avoir leur passeport biométrique à fin décembre 2014», avait tenu à assurer, en janvier dernier, M. Belaïz lors d’un point de presse à l’issue d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Alger.

    «De 2000 passeports biométriques produits par jour il y a quelques mois, le Centre national de biométrie a augmenté ses capacités pour émettre jusqu’à 6000 passeports/jour actuellement», avait-il ajouté. Sauf que le même responsable ne semble pas aussi optimiste qu’en début d’année. En août dernier, il a dû battre sa coulpe. «J’ai donné des instructions pour finaliser l’opération de délivrance des passeports biométriques au 31 décembre prochain, mais le délai sera repoussé au début de l’année 2015, en raison d’éventuelles pannes des appareils», s’est-il contenté de dire. Le délai imparti ne sera pas, semble-t-il, respecté et les autorités risquent de «se faire taper sur les doigts» par l’Organisation de l’aviation civile internationale, qui a exigé la finalisation de l’opération.

    Selon des sources, le Centre de biométrie ne produit pas de quotas suffisants pour régler le problème. «Le CTS produit avec deux machines une moyenne de 8000 passeports/jour, pas plus. Le ministre s’est lancé un défi en janvier. Il voulait faire produire 18 000 passeports/jour pour prendre en charge, avant décembre 2014, les 6 millions de passeports ordinaires en circulation. L’augmentation de la taxe a été décidée pour attirer les usagers. Avec les deux machines en fonction actuellement, le centre ne peut pas aller au-delà de 10 000 passeports/jour. Les machines sont fortement sollicitées. Elles tombent souvent en panne en raison de la forte charge (7j/7).

    Le ministre a voulu en finir avec le passeport biométrique pour lancer la carte d’identité nationale en début d’année prochaine. Il n’est plus possible de respecter l’échéance de la fin de l’année pour épurer le dossier du biométrique et retirer tous les passeports ordinaires», estime notre source.

    Depuis le début de l’opération, en janvier 2012, près de 3 millions de passeports biométriques sont sortis des presses du CTS. Celui-ci compte acquérir deux machines du fournisseur hollandais IAI. «La cadence doit être renforcée pour respecter l’échéance de l’Aviation civile internationale. Le centre devrait recevoir les deux machines incessamment. Un autre centre de production doit ouvrir à Laghouat. Ce dernier, qui devait être réceptionné en même temps que l’établissement d’El Hamiz, devait servir initialement de centre de secours pour stocker les données. Mais vu la charge actuelle, le ministère de l’Intérieur a décidé d’en faire un centre de production comme celui d’El Hamiz», ajoute notre interlocuteur, qui assure que la cadence actuelle doit être renforcée l’année prochaine pour espérer respecter la date butoir de l’Organisation de l’aviation internationale.


    MEME A MENERVILLE MIMIH MA DIT QUE ALHALA RAHI TARLI POUR FAIRE DES PASSEPORTS A 2000 DA OU LIEU DE 10000 EN 2015.
  • Un thenois - Friday 26 September 2014 19:05
    La secte et l'extermination louche ????????????
  • ALILOU - Wednesday 24 September 2014 21:48
    C'est l’exécution du ressortissant français EN ALGERIE par le groupe DA3ECH ex KHAWAREJ algeriens.
    C'est désolant et mes condoléances et toute ma sympatie a sa famille.

    Mais comme il ma dit MIMIH, c'est bizzar cette affaire du kidnapping EN ALGERIE pour envoyer une lettre a la france de l'algerie et en ce moment,
    premièrement c'est pas l'algerie qui a participée aux frappes .
    contre l'iraq,
    2 il y'a autres pays arabes et occidentaux, pourquoi un français et en algerie ?
    3 Qui est ce francais et le groupe qui l'accompagné, il sait bien que la sécurité en kabylie est un peut fragile et pourquoi il n'a pas déclarer sa présence aux forces armée dans ce secteur.
    4 C'est la naissance de ce groupe en algerie "DA3ECH" et avec le dossier de la libye qui est exposé a new work, l'algerie contre l'ingerance étrangère juste a coté de ses frontières.

    Plusieurs questions a qui nos forces armées que dieu les bénisse, leur trouveront une réponse.

    Et que dieu garde l'algerie.

    ALLAHOUMA IDROUB ADALIMINE BI ADALIMINE WA AKHRIJNA MINE BAYNIHIM MOUNTASSIRINE.

    AMINE.
  • ALILOU - Tuesday 23 September 2014 20:36
    Un groupe lié à l’ei revendique le rapt
    Un ressortissant français enlevé en Kabylie

    Un ressortissant français a été enlevé dans la nuit de dimanche à lundi aux alentours d’Ath Ouacif, dans le massif du Djurdjura (Kabylie), alors qu’il revenait d’une randonnée en compagnie d’amis originaires de la région.

    Il s’agit d’Hervé Gourdel, 55 ans, un touriste originaire de Nice, arrivé en Algérie 48 heures auparavant.
    Une vidéo a été diffusée sur internet, hier en début de soirée, montrant l’otage entre deux hommes armés de kalachnikovs, visages voilés, assis, se réclamant de l’organisation Jund Al Khilafah (les soldats du califat), un groupe qui signe ainsi son acte de naissance et fait allégeance à l’Etat islamique (EI) ou Daech.

    Dans la vidéo, un des ravisseurs, lisant un message en arabe, donne un ultimatum au président français, le mettant en demeure de «cesser son agression contre l’Etat islamique dans les 24 heures sinon l’otage Hervé Gourdel sera égorgé». Puis l’otage français s’adresse au président Hollande : «Monsieur le président Hollande, je suis Hervé Goudel, né à Nice, en France, le 12 septembre 1959, de nationalité française. Je suis guide de haute montagne. Je suis arrivé en Algérie le 20 septembre 2014 (samedi) et je suis depuis hier aux mains d’un groupe armé commandé par Jund Al Khilafah (…). Ce groupe armé me demande de vous faire la demande de ne pas intervenir en Irak. Il me retient en otage. Je vous conjure, Monsieur le Président, de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour me sortir de ce mauvais pas. Je vous en remercie.»

    Basculement

    Il s’agit du premier passage à l’acte de cette branche, qui se revendique de l’Etat islamique dirigé par Abou Bakr Al Baghdadi. L’enlèvement du touriste français intervient alors que, hier même, cette organisation a lancé, dans un enregistrement audio, un énième appel à ses partisans de «tuer» des citoyens des pays formant la coalition internationale mise en place pour intervenir en Irak contre l’EI. Jusqu’ici, la nouvelle nébuleuse terroriste s’était à peine signalée, en Algérie, par la diffusion de messages trop isolés pour être pris au sérieux. Avec l’enlèvement d’Hervé Gourdel, dans ce qui apparaît comme une opération savamment préparée, la donne change complètement dans la mesure où, l’on ne sait trop comment, la menace proférée à partir de quelque part en Irak a été mise à exécution quelques jours à peine après en Algérie.

    Cet enlèvement fait basculer brusquement l’Algérie dans le cercle des pays infestés par l’EI. Hier soir, les autorités algériennes ont réagi à travers un communiqué du ministère de l’Intérieur soulignant que les recherches étaient toujours en cours pour retrouver le ressortissant français. Le communiqué précise par ailleurs que le Français était à bord d’un véhicule avec des accompagnateurs algériens avant d’être intercepté par le groupe armé. Sur le terrain, c’est le branle-bas de combat.

    Le patron de la Gendarmerie nationale, Ahmed Boustila, est arrivé sur les lieux quelques heures après l’annonce du rapt, selon certaines sources. Les troupes de l’ANP positionnées dans la région sont sur le pied de guerre et une opération de ratissage est déjà lancée, assurent des témoignages.



    Hacen Ouali
  • guest - Tuesday 16 September 2014 14:34
    Le racisme en Algérie a désormais un nom : Lakhdar Benkhellaf. Ce député islamiste du Front de la justice et du développement (FJD) a offert aux Algériens un discours qui a de quoi rendre jaloux les penseurs du néonazisme et du néocolonialisme. L’argumentaire de notre député à l’encontre des réfugiés subsahariens qui frappent aux portes de notre pays rappelle les heures les plus sombres de la «négrophobie».
    Ainsi, pour notre vaillant député, l’Algérie doit prendre des mesures contre ces « immigrés qui sont présents sur le territoire national et qui constituent une menace pour la société sur le plan sécuritaire et sanitaire ». Une menace pour notre santé ! Ces immigrés sont traités comme une bactérie nuisible dont il faut se débarrasser. Ou pire, assimilés à un virus comme celui de l’Ebola, qui ravage l’Afrique de l’Ouest. Naturellement, aux yeux de ce député religieux et conservateur, ce sont les réfugiés subsahariens qui rendent les Algériens malades. Un préjugé raciste insupportable qui ne correspond à aucune réalité. Aucune expertise sanitaire menée par les autorités algériennes n’a pu dresser un constat si absurde.
    Si le SIDA existe en Algérie, ce n’est pas à cause des femmes africaines qui « forniquent » sans respecter la charia. Le coordinateur de l’ONUSIDA en Algérie a démenti, à maintes reprises, ces idées préconçues.
    Mais le racisme de monsieur Lakhdar Benkhellaf ne s’arrête pas là. Notre député est allé jusqu’à réclamer des mesures pour protéger l’Algérie contre l’ « exode terrible » des « Africains ». A l’entendre, nous avons cessé d’être des Africains, nous les Algériens. Sommes-nous donc devenus des Suédois ou des Norvégiens par la magie d’une loi adoptée par notre parlement ?
    Ce député s’alarme aussi lorsqu’il apprend que la plupart des réfugiés qui demandent l’aide de l’Algérie sont de « nationalité africaine » ! Or, la nationalité africaine n’a jamais existé. L’Afrique est un continent et, jusqu’à preuve du contraire, ce continent n’a jamais incarné un seul pays. La nationalité algérienne est classée dans quelle catégorie ? Asiatique ou latino-américaine ? Inutile de poser la question à Lakhdar Benlkhellaf parce que, selon lui, nous sommes, nous les Algériens, tout sauf Africains. Les Africains, ce sont ces réfugiés qui incarnent « un véritable danger » pour l’Algérie, affirme sans aucune gêne notre député, qui accuse les migrants subsahariens de « commettre des crimes ». Évidemment, ce député n’appuie ses propos d’aucune statistique fiable. En l’absence du moindre chiffre concret, Lakhdar Benkhellaf poursuit sa diatribe contre ces migrants « africains » : « Ces gens-là deviennent agressifs par rapport à leurs maladies et à leur comportement, surtout les Maliens et les autres Africains, comparativement aux Syriens qui ne le sont pas. Mais on les voit aussi partout demander de l’argent et du travail ».
    Criminels, infects, malades et dangereux, rarement un parlementaire à travers le monde n’aura prononcé des paroles aussi racistes et abjectes. Mais en bon islamiste, Lakhdar Benkhellaf affiche sa pitié et montre sa générosité en proposant une solution magistrale au problème des réfugiés subsahariens en Algérie : « En tant que pays voisin et musulman, on doit prendre en charge ces gens mais dans un cadre organisé. Il faut mettre en place des camps afin que ces migrants ne puissent plus rester devant les mosquées, dans les marchés et sur les routes pour emmerder les Algériens. »
    Et voilà, le mot est prononcé : des camps. Des camps pour éviter toute relation entre les Algériens, composés de Suisses ou de plusieurs autres nationalités européennes, et ces « Africains ». Des camps pour empêcher ces « Africains » de s’installer et vivre en Algérie. Des camps, rien que des camps. Une sorte de “solution finale à l’algérienne” ? No comment !
    - See more at: http://www.algerie-focus.com/blog/2014/09/linsoutenable-racisme-dun-depute-islamiste-algerien-par-abdou-semmar/#sthash.EPVB9ahp.dpuf
  • ALILOU - Monday 15 September 2014 21:28
    ALGERIAN - Lundi 15 Septembre 2014 11:39

    BONSOIR

    vive les algeriens mon ami.
  • ALILOU - Monday 15 September 2014 21:27
    Bon voyage pour NOS HADJ allah issahel pour tous et les menervillois aussi.

    Notre imam al chikh amar va faire le pèlerinage.

    HADJ MABROUR WA DANB MAGHFOUR ALLH IKADARNA.
  • ALGERIAN - Monday 15 September 2014 11:39
    ALILOU - Samedi 13 Septembre 2014 11:48
    Mon frère
    Air couscous, mais chère a nos yeux malgè ses défauts, il y'a ouled lebled quand tu voyage, c'est a dire voyage m3a tawa3na.
  • ALILOU - Sunday 14 September 2014 20:42
    air algerie vers la privatisation !!!!!!!!!!!!!
  • MIMIH - Sunday 14 September 2014 10:16
    Il est bien ce monologue ALILOU.

    Mais je pense qu'il ya du louche, je pense qu'air algerie est entre deux mains, chaqu'un veut l'avoir sinon c'est du sabotage.
    allah ijib alkheir.
  • ALILOU - Saturday 13 September 2014 11:48
    Qui veut nuire a la reputation d' AIR ALGERIE ?
    Qui veut nuire au sport en algerie aussi ?
    Qui profite de ses deux situations ?

    A voir

    29 - Allo oui / Oui آلو - Mohamed Khassani & Nassim Haddouche (Ep 29)
  • MIMIH - Wednesday 10 September 2014 14:24
    Les frais pour faire un passeport seront a 10 milles dinars a partir de janvier 1015 au lieu du prix de 2 milles dinars.
  • ALGERIAN - Sunday 7 September 2014 15:13
    Les dégâts et les manipulations a air algerie, on parle des mains étrangère qui veulent déstabilisés air algerie, mais pour le compte de qui ?

    Personnellement j'ai confiance en ses pilotes et techniciens, alors elle reste ma favoris pour mes voyages.
  • ALGERIAN - Sunday 31 August 2014 16:14
    ALILOU - Samedi 30 Août 2014 15:28

    Je suis avec vous, personnellement je préfère air algerie pour mes déplacements malgrè!!!!!!
    Air algerie c'est parmi les compagnies qui a de très bons pilotes au niveau mondial et que les crash sont très rares au fils de son existence.
    Mais, est ce que c'est pour la privatisation de ce secteur et qui veut qu'il devient privé ?
  • guest - Saturday 30 August 2014 17:46
    http://www.tsa-algerie.com/wp-content/uploads/2014/08/Antonov12-790x347.jpg

    Crash d’un avion ukrainien à Tamanrasset, aucun survivant (Actualisé)
    Antonov12
    IMPRIMER
    Actualité - le 30 août 2014 à 9 h 42 min - Lilia Oufella.


    (Actualisé à 14h12, Protection civile)

    (Actualisé à 10H55, avec le communiqué du ministère des Transports). Un avion civil ukrainien s’est écrasé, ce samedi 30 août, au sud de l’aéroport de Tamanrasset, rapporte l’APS, citant les services de la wilaya. Le crash a eu lieu à 2h40 du matin, rapporte la même source.

    Selon des informations préliminaires, l’appareil de type « Antonov 12 » s’est écrasé dans une zone montagneuse à une quinzaine de kilomètres au sud de l’aéroport de Tamanrasset, après une escale technique.

    L’équipage était composé de sept personnes, apparemment il n’y avait pas d’autres passagers à bord de l’appareil qui se rendait en Guinée équatoriale. Des opérations de recherche ont été lancées pour tenter de retrouver les débris de l’appareil et d’éventuels survivants, indique la même source.

    Selon le ministère des Transports, l’avion qui appartient à la compagnie aérienne « Ukraine air Alliance », « a perdu contact avec la tour de contrôle de l’aérodrome de Tamanrasset trois minutes après son décollage à partir dudit aéroport soit 1h44 mn GMT ». Cet avion transportait des équipements pétroliers, assurait un vol cargo à partir de l’aéroport Prestwick (Glasgow-UK) vers Malabo (Guinée Equatoriale), avec plusieurs escales techniques dont les aéroports de Ghardaïa et Tamanrasset, précise le ministère.

    « Le message de détresse a été diffusé à la minute près par le Centre de contrôle régional d’Alger (CCR) et le Service de recherche et sauvetage (SAR) a engagé aussitôt ses recherches. L’aéronef a été localisé à une quinzaine de kilomètres au sud de l’aérodrome. Les équipes de secours n’ont malheureusement relevé aucun survivant sur les lieux du crash », conclut le communiqué.

    Selon la Protection civile, les 7 membres d’équipage de l’appareil ont été retrouvés sur le lieu du crash. Trois corps calcinés et les quatre autres déchiquetés, sans plus de détails sur les circonstances de la catastrophe.
  • guest - Saturday 30 August 2014 17:37
    Escale technique, juste une escale technique ! oui!
  • Aviation,Voyage Aerienne a Risque. - Saturday 30 August 2014 17:15
    Cet Avion a fait l'escale a Tammenraset?????????????????
  • Aviation,Voyage Aerienne a Risque. - Saturday 30 August 2014 17:04
    Un avion ukrainien s'écrase dans le Sahara algérien.
    Je crois que du sabotage ou la negligence totale alors eviter cette compagnie (Air Algerie)apres son billan.
  • ALILOU - Saturday 30 August 2014 15:28
    QUI VEUT DESTABILISER L'ALGERIE PAR LA PORTE AIRIENNE ?
  • ALILOU - Saturday 30 August 2014 15:27

    Algérie : crash d'un avion ukrainien dans le Sahara, sept passagers disparus

    ILLUSTRATION. Un avion civil ukrainien avec sept personnes à bord s'est écrasé dans la nuit de vendredi à samedi dans le Sahara algérien, près de l'aéroport de Tamanrasset.
    Un avion civil ukrainien avec sept personnes à bord s'est écrasé dans la nuit de vendredi à samedi dans le Sahara algérien, près de l'aéroport de Tamanrasset, a annoncé l'agence algérienne APS. L'avion, un Antonov 12 qui volait en direction de la Guinée équatoriale, s'est écrasé ce samedi à 2 heures locales (3 heures en France) après une escale technique à Tamanrasset, une ville située à 2.

    SUR LE MÊME SUJET
    Crash du vol Air Algérie : la deuxième boîte noire ne fonctionnait pas Fin de l'enquête sur le site du crash du vol d'Air Algérie Retour sur une hécatombe dans le ciel 000 km au sud d'Alger, selon cette même source citant la préfecture du département.

    L’équipage était composé de sept personnes. Apparemment, il n’y avait pas d’autres passagers à bord de l’appareil, qui se rendait en Guinée équatoriale. Des opérations de recherches, dans une zone montagneuse, ont permis la découverte des débris de l'appareil, ont indiqué les services de préfecture. Les recherches se poursuivaient en fin de matinée.

    Selon le journal algérien El Watan, le site du crash se trouve près de la petite ville de Tagrembaït, à 15 km au sud de l'aéroport de Tamanrasset. Selon un communiqué du ministère des Transports, l'avion «a perdu contact avec la tour de contrôle de l'aérodrome de Tamanrasset trois minutes après son décollage».

    L'appareil, qui transportait des équipements pétroliers, assurait un vol cargo à partir de l'aéroport Prestwick (Glasgow-UK) vers Malabo (Guinée Equatoriale), avec plusieurs escales techniques dont les aéroports de Ghardaïa et Tamanrasset, précise le ministère.

    Cet accident intervient un mois après le crash de l'avion d'Air Algérie au Mali, le 24 juillet dernier. A bord de l'appareil se trouvaient 116 personnes, dont 54 Français, toutes décédées dans le crash.

    LeParisien.fr
  • THENIA POUR ALGERIAN - Tuesday 19 August 2014 09:10
    WASH HBIBI HADAWIN KHERGOULAK CA FAIT UN BON MOMENT WAQILA TU N,EST PAS A JOUR BIEN COMME IL FAUT.MERCI 3LA KOULIHAL
  • ALGERIAN - Sunday 17 August 2014 11:09
    Enfin la S12 est délivrée pour les imigrès aux consulats des pays étrangers.
    Plus de retards pour renouveler nos passeports.
  • ALILOU - Monday 11 August 2014 13:15
    LA SONNETTE D'ALARME EN ALGERIE

    LE VIRUS EBOLA ET LA FIEVRE APHTEUSE DU BÉTAIL.

    ALLAH IJIB ALKHEIR FI BLAD ALKHEIR.
  • MIMIH - Thursday 7 August 2014 20:52
    Inchalah il viendra pas le jour ou on fera un contrat pour l'algerie.

    Allah ijib alkheir pour l'algerie bonne continuation .
  • ALILOU - Thursday 7 August 2014 11:02
    Un thenois - Mercredi 06 Août 2014 21:03

    Bonjour mon ami

    Mais c'est qui la tête qui est dernière ses PRIVATISATIONS EN ALGERIE, sa nous rappelle le temps OUYAHIA avec l'histoire de la privatisation des entreprises nationale, mais notre problème c'est avec le parlement algerien, il n'existe pas dans ses décisions.

    VIVE L'ALGERIE.
  • Un thenois - Wednesday 6 August 2014 21:03
    Transport aérien : Swissport va gérer trois aéroports en Algérie

    Swissport, numéro 1 mondial de l'assistance au sol pour les compagnies aériennes, a annoncé avoir remporté des contrats de gestion pour une période de cinq ans portant sur l’assistance en escale de trois aéroports internationaux en Algérie. Il s’agit des aéroports Mohamed Boudiaf de Constantine, Mustapha Ben Boulaïd de Batna et Messali El Hadj de Tlemcen.


    Décernées par l'Etablissement de gestion des services aéroportuaires de Constantine et d’Oran, ces nouvelles licences d’assistance en escale marquent «une autre étape importante dans l'expansion géographique de Swissport en Algérie et dans toute l'Afrique», ajoute la même source. La société n’a pas en revanche avancé le moindre chiffre sur le montant des contrats. En vertu de ces licences, Swissport s'engage «à la sélection, la formation et le déploiement d’un personnel qualifié et motivé en matière d'assistance en escale». Une direction locale a été mise en place «pour assurer un démarrage efficace pour les trois sites», précise la société zurichoise qui est déjà à pied d’œuvre.

    Celle-ci a lancé ses services le 15 mai à Constantine et le 31 juillet à Batna et Tlemcen. Vice-président exécutif pour l'Europe, l'Afrique et l'Amérique latine à Swissport, Juan José Andrés Alvez s’est dit particulièrement satisfait concernant l’obtention de ces contrats : «Nous apprécions la confiance des autorités aéroportuaires algériennes envers Swissport en nous accordant ces trois nouvelles licences d'assistance en escale.» Et d’ajouter : «Le marché algérien de l'aviation est en croissance rapide et offre un grand potentiel. Nous sommes fiers de l'expansion de Swissport en Algérie, notamment dans les régions est et ouest.»

    Ce responsable a fait savoir que Swissport ne ménagera «aucun effort pour répondre aux exigences des compagnies aériennes clientes et des autorités aéroportuaires». Swissport avait déjà décroché, en novembre 2012, un contrat d'une durée de cinq ans pour la gestion de l'aéroport international d'Oran. Pour rappel, l'aéroport d'Alger est géré par le groupe français ADP (Aéroports de Paris).

    Le groupe suisse détient 10% du marché mondial du handling (services aux passagers en aéroport, services aux infrastructures aéroportuaires et rechargement en carburant, assistance en escale, cargo, maintenance du matériel de piste…). La société qui a dégagé un chiffre d'affaires de 2,1 milliards de francs en 2013 compte quelque 55 000 employés, répartis sur 255 sites dans 44 pays. Le groupe, ex-filiale de feu SAir Group, offre annuellement ses services à environ 224 millions de passagers et à 3,9 millions de vols.

    H. L.
  • MIMIH - Saturday 2 August 2014 09:29
    ALILOU - Jeudi 31 Juillet 2014 12:23

    Le célibataire est celui qui prend le mariage très au sérieux.


    Michel Déon

    C'est un grand écrivain, c'est un homme qui a fait le droit, il a fait aussi tous les pays du monde mais il n'a pas oublier le plus important voyage de sa vie qui est LE MARIAGE D'AMOUR.
  • MIMIH - Friday 1 August 2014 23:58
    ALILOU - Jeudi 31 Juillet 2014 12:23

    Je n'es rien compris dans cette histoire, peut être qu'il attendait qu'elle fasse sa vie avec un autre pour qu'il réalise qu'il l'aimait, s'il n’était pas en contacte avec elle je dirais EL MEKTOUB.

    YAKHI HALA YAKHI.
  • ALILOU - Thursday 31 July 2014 12:23
    guest - Jeudi 31 Juillet 2014 09:11

    Saha 3idek mon frère.

    GALOU NASS AZMANE

    KOULCHI BELMEKTOUB

    OU YA SA3D LI KSEB CHIOU OU 3ACHE FERHANE.

    Hadi fi khatrk khoya ou fi khater les célibataires forcés.

    ABID RAY.ILI BGHITHA TZAWJAT.3gp
  • guest - Thursday 31 July 2014 09:14
    On n'apprends pas à nager sur une chaise MIMIH, il faut plonger dans l'eau !
  • guest - Thursday 31 July 2014 09:11
    MIMIH ou comment philosopher sur la femme et le mariage en restant célibataire " forcé ".
  • MIMIH - Wednesday 30 July 2014 16:20
    Les deux boites noires du crash, de mali vers LA FRANCE.

    VIVE L'ALGERIE.
  • MIMIH - Monday 2 June 2014 09:50
    A ALGERIAN - Dimanche 01 Juin 2014 15:16

    Avec la cherté des billets de l'etranver vers l'algerie, avant nos immigrès préféraient une autre destination comme la tunisie que l'algerie.
    Allah ijib alkheir.
  • ALGERIAN - Sunday 1 June 2014 15:16
    A MIMIH - Mercredi 28 Mai 2014 09:32

    Bonjour mon ami

    C'est un bon prix, mais c'est le billet d'avion de l’étranger via l'algerie qui coûte cher par apport a d'autres pays du maghreb, on dirait qu'on va faire un voyage au bout du monde pas en algerie.
    Sa donne envie de ne plus visiter le bled.
  • air el kheir - Wednesday 28 May 2014 11:53
    non 20001.00 vingt mille un dinar mimih rak ghalatt
  • MIMIH - Wednesday 28 May 2014 09:32
    Air algerie a fixée le prix d'un billet via la france a 20 milles dinars algerien.
    Bon voyage.