Home /

DSC02975

33 comments

Add a comment

  • No Comment - Sunday 26 March 2017 21:49 //
    Boumerdes : une femme kidnappée libérée et une bande de malfaiteurs neutralisée à Thenia
    dimanche 26 mars 2017 à 18:56

    Une femme kidnappée a été libérée des mains de ses ravisseurs, par la gendarmerie nationale à Boumerdes, avec la mise hors d’état de nuire d’une bande de malfaiteurs constituée de cinq individus, a-t-on appris, dimanche, auprès du groupement territorial de ce corps constitué.

    Selon le chargé de la cellule de communication, commandant Zair Amar, les éléments de cette bande, spécialisée dans le kidnapping et le vol, dont quatre récidivistes (âgés entre 22 et 32 ans), et un en fuite, ont été arrêtés à Thenia, à l’est de Boumerdes.

    L’opération a été rendue possible à la suite d’une plainte déposée par l’une de leurs victimes , signalant le kidnapping de sa campagne, alors qui garait son véhicule sur la RN5 , prés de la commune de Thenia, sachant que cette bande utilisait, dans ses activités, des véhicules de location .

    En se basant sur les informatisons fournies par la victime concernant le véhicule des ravisseurs de sa campagne et leur description, les enquêteurs ont découvert que la femme kidnappée se trouvait dans une wilaya voisine.

    Aussi , des mesures ont été prises avec l’unité de la gendarmerie nationale territorialement compétente de la wilaya voisine, suite à quoi une descente a été effectue au niveau du lieu suspecté, aboutissant à la libération de la femme en question, avec l’arrestation de quatre individus ,le cinquième étant en fuite, outre la récupération d’objets volés et effets personnels des victimes de cette bande.

    Les mis en cause en été présentés devant le procureur de la République territorialement compétent, pour les chefs d’inculpation de kidnapping avec vol sous la menace et la violence avec usage d’armes blanches (couteau et bombe lacrymogène) .
  • MIMIH - Wednesday 24 August 2016 11:47 //
    kayen khawetna azmagra qui sont ici kalk vive

    BAKHSIS + KERMOUS

    Hier j'etais a tizi guenif chez un ami avec azmagra menervillois pour ramener quelques fruits BIO comme AL KERNOUS ANSARA
    FIGUE BARBARIE

    C'est très neutritif surtout pour le colon et l'estomac

    a VOIR

    Tizi Ouzou: 5ème édition de la fête régionale de la figue de barbarie ¤الجزائر¤ تزي وزو
    ALGÉRIE Fennec TV


    VIVE L'ALGERIE ABKHIRHA ET AVEC SA MISERE YA JMA3A
  • MIMIH - Wednesday 24 August 2016 11:44 //
    Boumerdès: Les routes nationales de tous les dangers
    par O. M.



    L'été reste par excellence le mois de tous les excès, presque tout est permis, parfois, les autorités ferment les yeux sur certains commerces qui, auparavant, étaient sévèrement réprimés. Ainsi, les deux grands axes qui traversent la wilaya de Boumerdès, à savoir la RN 5 vers l'est du pays et la RN 12 qui prend le relais vers Tizi Ouzou à partir de Si Mustapha, se transforment en des marchés à ciel ouvert durant cette période estivale. Des jeunes, des vieux et parfois de très jeunes filles ne dépassant guère les douze-treize ans campent derrière un bidon ou deux de figues ou de figues de Barbarie cueillies aux aurores dans les champs qui abondent dans cette région montagneuse. A la sortie de Thenia, des dizaines de bidons dans un ordre impeccable sont exposés de part et d'autre sur la route à l'intention des automobilistes, lesquels ne se soucient nullement des dangers de la route pour sauter sur ces fruits ‘exotiques' pour les Algérois, qui restent les plus prédisposés aux achats selon les jeunes vendeurs. Après transaction, généralement, ils tombent souvent d'accord sur le prix du bidon (10 l) aux environs de 200 DA où chacun trouve son compte. Quelques kilomètres plus loin à la sortie de l'évitement de la localité de Si Mustapha, ce sont des centaines de cagettes de raisins cueillis sur place qui attirent les estivants de passage. Les prix restent très abordables, mais, là aussi, on n'est pas à l'abri d'un accident surtout que les lieux restent très fréquentés et les chauffeurs appuient plus sur le champignon. Un père de famille à qui on a demandé le pourquoi de ces achats dans ces endroits dangereux, sa réplique est sèche : ‘'Nous sommes en vacances». Auparavant, c'était la poterie : les jarres, couscoussiers et marmites s'entassaient sur le tronçon Thenia-Lakhdaria (Palestro), rappelait un sexagénaire, mais aujourd'hui, ces produits de l'artisanat local et régional ont disparu devant le produit chinois. Alors, on se rabat sur la consommation sans se soucier du danger du produit et/ou de la route du fait que beaucoup d'accidents, relevés par les éléments de la gendarmerie, ont été enregistrés près de ces endroits informels, car généralement, ce sont des personnes étrangères à la région qui s'arrêtent dans ces endroits, ne connaissant ou ne mesurant pas le danger. « Nous nous arrêtons pour faire plaisir aux enfants », disent-ils. A la sortie de Naciria, 80 km à l'est de la capitale, c'est le melon qui attire et fait saliver ceux qui empruntent la RN 12, à quelques encablures de Tizi Ouzou. Jaune vif, le melon est dans sa région et il dispute la palme au raisin. Un autre produit a fait son apparition sur les bords de la route, le poulet de chair dont l'abattage se fait sur place. Parquées non loin de la chaussée, les poules restent proches du visuel des automobilistes et là, ce sont les femmes qui descendent pour faire l'achat qui n'obéit à aucune norme sanitaire. Bref, les vacances tirent à leur fin; il ne restera que les souvenirs des arrêts sur les bords de route et les achats de figues de Barbarie dans des régions qui s'ouvrent aux Algériens après des années de peur. Vivement plus de prudence et les enfants raconteront à leurs amis, à la rentrée, leurs vacances passées.
  • MIMIH - Thursday 23 June 2016 11:54 //
    Des parkings cédés gratuitement à Tahkout à Boumerdès


    Deux grands parkings sont cédés gratuitement par l’APC de Boumerdès à l’entreprise de transport Tahkout Mahieddine, a-t-on appris de source sûre.


    Ce dernier gare ses bus sans contrepartie depuis plusieurs mois au niveau des deux parkings du front de mer, dont l’un jouxte la maison de la culture Rachid Mimmouni. Cela se passe au moment où le ministère de l’Intérieur a instruit des walis et les APC de rationaliser les dépenses et de mobiliser les ressources à même d’augmenter les recettes des communes. Les parkings en question, les plus spacieux dont dispose la commune, reçoivent des centaines de véhicules par jour, notamment en cette saison estivale. Mais la plupart trouvent toutes les peines du monde à trouver une place où stationner leur véhicule.

    «Les bus Tahkout Mahieddine occupent parfois les 2/3 de la surface des parkings. Ce privé engrange des milliards de bénéfice, mais il ne verse aucun centime aux caisses de la commune. Nos élus ne lui ont rien exigé. Cela n’est pas une faveur, mais une forme de dilapidation de deniers publics», dénonce un restaurateur exerçant au front de mer. Pourtant, il y a sept ans, l’ex-wali, Brahim Merad, avait instruit l’APC afin de faire une délibération à même d’exiger à Tahkout Mahieddine de payer les droits de stationnement. Cette note n’a jamais été appliquée.

    R. K.
  • MIMIH - Thursday 9 June 2016 12:46 //
    Le ramadhan c'est les excès de vitesses avant de rompre le jeune

    Prudence , prudence

    GALOU NASS AZMANE

    SA3A RETARD WALA LILA FI SBITAR

    LOUKANE JATE 3ALIA LILA MA3LIH

    AL MOUTE MOURA YA JMA3A

    A voir

    Accidents et causes , Voila pourquoi il y a trop d'accidents en Algerie
    Ali Azour

    Les causes sont divers mais le fautif est toujours le même c'est bien LE CONDUCTEUR.
  • MIMIH - Friday 1 April 2016 22:35 //
    Je pense que l'algerie a un grand probleme entre intellect et les non
    L'ancienne génération et l'actuel
    Les crédibles et les nons
    Les hommes a positions ou paroles et les nons
    L'algerie est dans une grande impasse

    A voir

    شاب جزائري اصيل يبهدل شيات و قادة بن عمار يضحك عليه " والله يعطيك الصحة "
    DZ Video C2

    QUI CORRIGE ET QUI EST LE RESPONSABLE ?
  • MIMIH - Sunday 13 March 2016 22:26 //
    L'ALGERIE VERS LE CHANGEMENT DE LA MONNAIE POUR SES TRANSACTIONS COMMERCAIUX AVEC LA RUSSIE, C'EST LE RUBEL RUSSE QUI PRENDRA PLACE AU DOLLARS!
    JE PENSE QUE C'EST LE DEBUT D'UN ACAHT D'ARMEMENT SANS LIENS AVEC LE DOLLARS
    IL Y'AURA AUCUNE OBJECTION DES USA PAR SES BANKS.
  • MIMIH - Tuesday 16 February 2016 20:49 //
    Barakat - Mardi 16 Février 2016 20:36

    Bonsoir mon frère

    Je vais te dire une chose logique et ses les internautes qui jugeront par la suite.

    Qui accepterait une fréquentations sans lendemain POUR SA SOEUR et en dehors des liens que nous connaissons tous ?
    Excusez moi mes chers internautes MAIS LA HAYA FI AL DINE.
    MIMIH dit toujours que celui qui veut AL HALALE
    LES PORTES SONT GRANDE OUVERTE POUR LUI.
    MEME UN FILS DE FAMILLE ILS SONT TOUS PAREILLES DEVANT AL HAK

    Au passage je tiens a m'incliner devant TOUTES LES FILLES DE FAMILLE
    QU'AVEC LEUR EDUCATION ET PRINCIPES N'ACCEPTENT QUE L'ACCEPTABLE!
    UN GRANDS RESPECT POUR ELLES ET MEME AVEC LEMKHIER TA3 LEMKHIER DE MENERVILLE OU NON MENERVILLOIS.

    LE SUJET EST CLOS OU LAHDITH AKIAS
    AMICALEMENT MES FR7RES.
  • Barakat - Tuesday 16 February 2016 20:36 //
    @ MIMIH : Laisses les gens vivre en paix on est au XXI siècle. Occupes toi de tes oignons et laisses les jeunes vivre leurs temps. 3afat a3lina rak khamecht el plasetna. Roh etguechguech fi Bou3rous.
  • MIMIH - Tuesday 16 February 2016 20:08 //
    Aujourd'hui je vais faire un appel aux parents d’élevés, des lycées.

    SURVEILLEZ VOS ENFANTS

    Wellah il y'a un ami qui travail dans la region qui ma dit, il y'a quelques filles et jeunes bras dessous bras dessus devant tous, des filles maquillées, les fréquentations sont présentes a l'exterieur des lycées, l'adolescence ,attention ,attention, attention.

    HACHA LI MA YESTAHLOUHACHE OULAD OU BNAT FAMILIA EXISTENT ENCORE WELLHAMDOULAH; MAIS CHOUWIYA KHASROUHA 3LA LOUKHRINE.

    ATTENTION LES ABSENCES DES CALSSES VOS ENFANTS
    FAIRE UN TOUR NE COUTE RIEN AUX PARENTS

    Mais le plus grand danger qui reigne en ses moments c'est bien l'influeance , des feuilletons TURCS sur le cerveau ses adolescents.

    ALLAH YAHDI OU YELTEF.
  • MIMIH - Wednesday 18 November 2015 18:36 //
    Louisa Hanoune répond à Ouyahia

    16:36 mardi 14 juillet 2015 | Par Nadia Mellal | Actualité

    Louisa Hanoune - TSA AlgérieLOUISA HANOUNE, SG DU PT (© NEWPRESS)
    Louisa Hanoune a animé, ce mardi 14 juillet, une conférence de presse à l’issue d’une réunion du Bureau politique de son parti. Une occasion pour la patronne du PT de commenter l’actualité, particulièrement la dernière sortie d’Ahmed Ouyahia.

    « Ouyahia dit qu’il vaut mieux que les oligarques algériens prennent l’argent au lieu que ce soit des étrangers. Mais, c’est très grave. C’est une dérive sans précédent de la part du directeur de cabinet de la présidence qui justifie et autorise la prédation et l’accaparement de l’argent public », a-t-elle commenté.

    Samedi, Ahmed Ouyahia avait critiqué Louisa Hanoune. « Certains parlent d’oligarchie. Moi, je dis vive l’oligarchie algérienne ! », a-t-il déclaré.


    La déclaration signifie que « le banditisme dès lors qu’il est commis par des algériens n’est pas grave. Un terroriste s’il est algérien ce n’est pas grave. La prédation quand elle vient des Algériens, ce n’est pas grave. Il dit en quelque sorte aux algériens que vous êtes dans tous les cas égorgés et que l’argent public est dans tous les cas dérobé, mieux vaut que vous soyez égorgés par des algériens que par des étrangers », a répondu Louisa Hanoune. Et d’interroger : « Qui peut comprendre un tel raisonnement ? »

    « Je lui donne un conseil : qu’il n’oublie pas qu’il est directeur de cabinet de la présidence de la République. Quand le directeur de cabinet de la présidence dit vive l’oligarchie c’est comme si c’était le président de la République qui le disait », a-t-elle ajouté.

    « Je suis fascinée par la capacité d’Ouyahia à changer d’avis »

    Louisa Hanoune a également critiqué les propos d’Ouyahia sur le gouvernement, qu’il a accusé de mentir aux Algériens. « Ouyahia parle de populisme, mais quel populisme ? Ca ne lui suffit pas la politique d’austérité ? À qui veut-il donner des assurances ? », a-t-elle dit. Selon Louisa Hanoune, cette déclaration constitue « une provocation ».

    « Quelle tristesse, l’État algérien est en danger. Je suis fascinée par la capacité du SG du RND à changer d’avis à 180° en moins de deux mois. Il a dénoncé la mafia les années précédentes et vient maintenant défendre l’oligarchie, c’est étonnant. Encore une fois, il nous prouve que la matrice de l’oligarchie se trouve dans la matrice de l’État », a-t-dénoncé.
  • MIMIH - Monday 16 November 2015 20:36 //
    LE GROUPE DES “16” TIENT TOUJOURS À RENCONTRER LE CHEF DE L’ÉTAT

    “On doute que Bouteflika ait reçu notre demande”

    Le groupe des “16” persiste et signe. © Ryad Kramdi/Liberté

    Malgré une campagne féroce des partis proches du pouvoir, les signataires de la demande d’audience au chef de l’État, confortés par l’impact de leur initiative au sein de l’opinion, assurent qu’ils ne renonceront pas à leur démarche.

    Alors que la présidence de la République n’a toujours pas répondu à leur demande d’audience, “ni par le refus, ni par l’acceptation”, près de deux semaines après avoir été déposée, le groupe des “19-3” semble être réconforté dans sa démarche au regard de la virulence de la réaction des partis au pouvoir, notamment du RND et du FLN.
    L’ancien officier de l’ALN, Lakhdar Bouregâa, la sénatrice Mme Zhor Bitat, l’ex-candidate à la présidentielle Louisa Hanoune et Djillali Guerroudj, délégués par leur pairs pour rendre compte aux médias des discussions de la réunion d’évaluation tenue vendredi au siège du PT, ont exprimé hier, à l’unisson, leur satisfaction de l’impact provoqué chez l’opinion, “un écho considérable”, par la lettre qu’ils ont adressée au président Bouteflika.
    À leurs yeux, la violence de la réaction d’Ahmed Ouyahia et de Saâdani et la campagne féroce contre les signataires relayée par une télé privée, Ennahar en l’occurrence, est symptomatique de l’existence d’un “gouvernement parallèle”, des “cercles occultes”, “illégitimes” qui “prennent des décisions politiques, économiques et même diplomatiques”. “Ils ont confisqué sa parole. Pourquoi s’érigent-ils en tuteurs du Président”, s’est emportée louisa Hanoune lors d’une conférence de presse conjointe avec Mme Bitat, Guerroudj et Bouregâa au siège du parti à Alger. “Cette violente campagne est une criminalisation de la pratique politique (…) c’est une grave dérive. Cela traduit une panique, une trouille. Ils ont du foin dans le ventre”, a-t-elle ironisé. “Cela nous confirme que le Président n’est pas au courant de tout”, ajoute-t-elle encore. “Les réactions politiques du FLN, du RND et du Premier ministre nous ont confortés dans notre démarche”, a assuré, pour sa part, Mme Zhor Bitat. Alors qu’ils doutent que le Président “soit au courant de leur demande”, et en dépit du retrait des trois, “objet de pressions”, les quatre signataires assurent qu’ils ne sont pas prêts à renoncer à leur démarche. “On ne vas pas renoncer. On n’attend le conseil de personne pour bouger. Notre démarche est désintéressée. Nous ne sommes pas des putschistes, ni ne cherchons des postes. On n’est pas des aventuriers non plus. On s’adresse à la plus haute institution du pays. On veut que le Président nous reçoive”, martèle Louisa Hanoune qui rappelle au passage que “le Président reçoit bien des délégations étrangères”. “Il a un mandat, on s’adresse à lui. On n’aurait pas introduit de demande si on savait que le Président n’avait pas ses facultés”, précise-t-elle.
    Saïd Bouteflika serait-il derrière les décisions prises ? “Quand on discutera avec Bouteflika, on saura tout”, affirme Hanoune. Mais elle refuse qu’on présente la démarche comme un chantage au Président. “Le militant politique doit avoir le souffle long. On va attendre”, dit-elle, non sans cacher son optimisme que la rencontre ait lieu, à l’inverse d’un Bouregâa sceptique. “Pour ne pas dire que le Président est séquestré, il est sous surveillance”, affirme Bouregâa avec une pointe d’humour. À la question relative au retrait des trois, Mme Hanoune a estimé “qu’ils s’attendaient à ce que tout le monde n’allait pas résister”. “Mais le train est parti, quand il y a un ou deux qui sautent par la fenêtre, c’est un non-événement” d’autant “que beaucoup de personnes de diverses catégories sociales ont exprimé le souhait de signer et qu’une pétition appelant le Président à recevoir le groupe a été même lancée par des citoyens”.
    Elle assure que ces personnes ont subi diverses pressions, dignes des méthodes de l’ex-parti unique, comme le chantage et la menace. Contrairement aux déclarations de certains responsables, Louisa Hanoune assure que “toutes les décisions de souveraineté économiques ont été abandonnées”. “Avec les nouvelles dispositions, même les sociétés israéliennes peuvent investir”. “On veut un bilan économique du quatrième mandat”, affirme Bouregâa.


    K.K.

    AFFAIRE A SUIVRE ET ALLAH YESTRE L'ALGERIE :blue:
  • MIMIH - Sunday 15 November 2015 19:18 //
    A voir
    Zohra Drif Bitat dénonce la dérive et réagit au retrait de 3 des 19. 19h INFO de Khaled Drareni
    19h info


    A voir

    الطاهر ميسوم وزاراء يستعينو بالشعودة مدير الشؤون يشرب الخمر ويتحدى وزير السكن ..بانه سيستقيل
    nadir



    C'est le cas aussi de sellal , ouyahia , sa3dani est cie,
    GALEK L'ALGERIE EST BIEN C'EST LA BAHBOUHA.

    YAW AHNA RAYHINE HAK OU HOUMA RAYHINE HAK

    A voir


    حادث مرور رهيب يسير في الإتجاه المعاكس بالطريق السيار شرق غرب والنهاية مأساوية الجزائر
    Network DZ


    ALLAH YAHDINA.
  • MIMIH - Sunday 15 November 2015 19:07 //
    IL PRÉCONISE UNE APPROCHE QUI NE REMET PAS EN CAUSE “LA LÉGITIMITÉ DES INSTITUTIONS”
    Quand Ghoul “fait la leçon” au groupe des “16”
    Amar Ghoul, président du part Taj. ©Ryad Kramdi/Archives

    M. Ghoul estime qu’“en démocratie, tout le monde peut faire des propositions, à condition qu’il s’engage sur le respect de deux principes”. D’abord, “ne pas remettre en cause la légitimité des institutions, car à défaut, nous entrons dans un marécage d’instabilité et d’insécurité”.

    Le président de Taj, Amar Ghoul, a affirmé que “toutes les initiatives politiques lancées par les partis, les organisations de la société civile ou par des personnalités sont les bienvenues, pour peu qu’elles ne remettent pas en cause la légitimité des institutions et qu’elles servent l’intérêt du pays”.
    Interrogé au sujet de l’initiative du groupe des “16”, M. Ghoul, qui s’exprimait devant les membres du bureau national de son parti, a préféré insérer la question dans un cadre global, indiquant qu’“en démocratie, tout le monde peut faire des propositions, à condition qu’il s’engage sur le respect de deux principes”. D’abord, “ne pas remettre en cause la légitimité des institutions, car à défaut, nous entrons dans un marécage d’instabilité et d’insécurité”. Ensuite, il faut que “ces initiatives ne portent pas atteinte à l’intérêt national, ne découlent pas d’intérêts personnels, d’intérêts partisans ou d’intérêts conjoncturels étroits, ou encore des intérêts étrangers dirigés par des mains algériennes”.
    Dans la conception du président de Taj, “une initiative politique doit se lancer dans le cadre d’une approche globale et présenter des solutions constructives au bénéfice du pays”. Et d’ajouter que, plus que jamais, “aujourd’hui, tout le monde doit se prémunir de la culture de la raison, de la sagesse et de l’entraide, non pas celle des contradictions et de la peur, et d’aborder toutes les questions avec un haut degré de responsabilité, dans le strict respect de l’intérêt national”.
    L’orateur a, dans ce sillage, appelé à “éviter toute précipitation de nature à faire exploser la situation interne, où le gagnant sera perdant”.
    À ces gens qui “se précipitent”, à ceux “qui ont des visions étroites”, le président de Taj, a lancé : “Un peu plus d’une année seulement nous sépare des élections législatives, alors pourquoi ces actions négatives, et pourquoi provoquer des conflits qui sèment la zizanie dans le pays ? Pour celui qui veut activer, la scène est large, et qu’il prépare des alternatives à travers des programmes, non pas des invectives et des insanités contre l’autre”.
    Au lieu de cela, l’Algérie a besoin d’un “sursaut identique à celui de la Révolution du 1er Novembre 1954, où les Algériens tourneront désormais la page de leurs divergences, afin de relever les défis sécuritaire, sociopolitique et géostratégique qui s’imposent à l’Algérie”, a estimé Ghoul. Les récents attentats à Paris ou Beyrouth, qu’il a d’ailleurs vigoureusement dénoncés, constituent, selon
    M. Ghoul, l’occasion pour les Algériens de tout bord de “marquer une halte, afin d’élargir leur champ de vision et de faire de la question de la paix et de la sécurité la ligne rouge à ne pas franchir, car elle concerne tout le monde”.
    Le président de Taj, Amar Ghoul, a ainsi “dénoncé le terrorisme et la violence, en tous lieux et temps”, affirmant que “notre religion est celle de la paix, de la concorde et de la cohabitation”. Il a préconisé le traitement de ce phénomène dans le cadre d’une approche globale qui passe par la définition du concept du terrorisme et de l’extrémisme, le traitement de ses causes profondes et l’éloignement du “tout-sécuritaire”.

    A. R.
  • MIMIH - Thursday 12 November 2015 20:20 //
    A MIMIH - Jeudi 12 Novembre 2015 20:16

    Bonsoir mon frère

    C'est pas de la politique ya akhi , on ne fait que reprendre que disent les journaux et les chaines des télévisions, pas plus, PSITOUT.:group:

    A voir

    jt fou: الأحد 05 جويلية 2015
    EchorouknewsTV
  • MIMIH - Thursday 12 November 2015 19:02 //
    L'ex ministre de la culture NADIA LABIDI décide enfin, de déposer PLAINTE contre LOUIZA HANOUNE le leader du PT pour diffamation et atteinte a son honneur.

    Pourquoi en ce moment, après que LES 19 ont demandé a voir BOUTEF et pourquoi quelques uns se sont retirés pour cette demande ? ALLAH YA3LEM.
    Les 3 qui se sont retirés hier GALEK
    ON S'EST TROMPE et BOUTEF est bien et c'est lui qui décide pour l'algerie.
    Il ya un journaliste qui a posé la question a cette ex-ministre pourquoi maintenant et avec l'affaire du 19 ? et est ce que votre but est l’immunité parlementaire de louiza ?.

    ALLAH YESTER L'ALGERIE
  • MIMIH - Thursday 12 November 2015 19:02 //
    L'ex ministre de la culture NADIA LABIDI décide enfin, de déposer PLAINTE contre LOUIZA HANOUNE le leader du PT pour diffamation et atteinte a son honneur.

    Pourquoi en ce moment, après que LES 19 ont demandé a voir BOUTEF et pourquoi quelques uns se sont retirés pour cette demande ? ALLAH YA3LEM.
    Les 3 qui se sont retirés hier GALEK
    ON S'EST TROMPE et BOUTEF est bien et c'est lui qui décide pour l'algerie.
    Il ya un journaliste qui a posé la question a cette ex-ministre pourquoi maintenant et avec l'affaire du 19 ? et est ce que votre but est l’immunité parlementaire de louiza ?.

    ALLAH YESTER L'ALGERIE
  • MIMIH - Friday 6 November 2015 21:26 //
    Khoya guest

    Un petit cadeau avant de partir et VIVE L'ALGERIE

    A voir

    181 - Allo oui / Oui آلو - Mohamed Khassani & Nassim Haddouche & Imad Benchenni
    Allo oui | Oui آلو [Officielle]
  • MIMIH - Friday 6 November 2015 20:32 //
    Les anciens sont de retour au pouvoir mon ami.

    A voir

    député algérien Nordine Ait Hamouda répond à Ouyahia
    AnisAxe
  • guest - Friday 6 November 2015 14:48 //
    APRES L'IMPLICATION DU PDG BOUTERFA ET SON PREDECESSEUR :

    Plusieurs hauts cadres de Sonelgaz sous contrôle judiciaire
    IsmainPublié dans Réflexion le 19 - 06 - 2013

    Le ministre algérien de l'Energie, Youcef Yousfi, a annoncé hier, que plusieurs cadres du groupe public de l'électricité et du gaz (Sonelgaz) avaient été placés sous contrôle judiciaire, confirmant des informations de presse faisant état d'une affaire de malversations présumées.


    Des sources ,ont rapporté ,que le PDG de la Sonelgaz, Nourredine Bouterfa, son prédécesseur et plusieurs cadres avaient été inculpés et placés sous contrôle judiciaire par un juge d'Alger dans le cadre d'une enquête sur des "surcoûts" liés à la construction de deux centrales électriques par les groupes français Alstom et américain General Electric. Ils sont soupçonnés d'avoir "violé les dispositions du code des marchés publics", selon les sources .Le ministre, cité par l'agence APS, a confirmé que des cadres de l'entreprise publique avaient été placés sous contrôle judiciaire, sans préciser si c'était le cas de M. Bouterfa. Il a simplement indiqué que ce dernier était entendu dans le cadre de l'enquête, tout comme son prédécesseur, Abdelkrim Benghanem."Chacun devra assumer ses responsabilités", a souligné M. Yousfi, sans donner plus de précisions sur le dossier. En 2007, Alstom avait obtenu un contrat pour la construction d'une centrale électrique d'une capacité de 1.200 mégawatts à Terga (ouest) pour un montant de 2,2 milliards de dollars, tandis que General Electric avait obtenu un contrat pour la réalisation d'une centrale d'une même capacité à El Tarf, pour 2,3 mds de dollars, selon les mêmes sources . Les montants de ces contrats étant jugés "excessifs", la justice a ouvert une enquête sur la construction de ces deux centrales qui auraient "coûté le triple de leur prix réel. La Sonelgaz est la deuxième grande société énergétique en Algérie à être citée dans une affaire de malversations présumées dans le cadre de contrats avec des firmes étrangères, après le groupe pétrolier Sonatrach. La société d'hydrocarbures est actuellement au cœur d'un scandale portant sur des pots-de-vin qui auraient été versés par le géant italien Eni et le Canadien SNC-Lavalin à des responsables algériens pour obtenir des contrats. Alger, qui a ordonné en février l'ouverture d'une enquête sur une éventuelle affaire de corruption liée à ces contrats, attend les conclusions des commissions rogatoires internationales sur d'éventuelles implications de personnalités algériennes. La Sonelgaz avait annoncé le 11 juin avoir placé SNC Lavalin sur une liste noire pour versement présumé de pots-de-vin en échange de contrats en Algérie. SNC Lavalin est soupçonné d'avoir versé des pots-de-vin via un intermédiaire pour obtenir le contrat d'une centrale électrique, près d'Alger, en 2005 pour un montant de 826 millions de dollars.
  • MIMIH - Thursday 5 November 2015 18:14 //
    invité du samedi

    YAW RANI KHAYEF LEBLED VA DEVENIR HAKDA

    A voir

    جديد محمد خساني في تقليد الشاب عبدوا2013
    Mounira Amroune

    rahet l'algerie
  • MIMIH - Thursday 5 November 2015 17:56 //
    LE GENIE SI BOUTERFA SUGGERE D'AUGMENTER LA SOMME DE L'ELECTICITE+ GAZ AU CITOYENS.

    GALEK LES CAISSES DE LA SONNALGAZ SONT VIDES

    JE PENSE QU'IL Y'A EU DANS LE TEMPS DE SI CHAKIB ET SI BOUTERFA UN SCANDALE UNE FAILLE TA3 DES MILLIARDS WINE RAHOUM ADRAHEM LA SONNALGAZ FI LA SUISSE OU ??????

    VA RAMENER CHAKIB KHALIL AVEC NOTRE ARGENT ET LES CAISSES SERONT PLEINES

    GALEK

    SES AUGMENTATIONS SERONT IMPOSE AUX FACTURES DE PLUS DE 1500 DA C'EST A DIRE

    PAS D'ENERGIE POUR AL GUELILE ATBATE AT3AS FI TES COMPTEURS OU ATMOUTE LELBERD OU HOUMA ADOULA ATKHALES.

    MAIS NOS PARLEMENTAIRES SONT CONTRE CETTE LOI PSQ ILS SAVENT BIEN QUE LE PEUPLE SERA CONTRE SES AUGMENTATIONS .

    ALLAH IJIB AL KHEIR FI L'ALGERIE BLED LE PETROLE
  • guest - Saturday 31 October 2015 16:23 //
    Saïd Bouteflika: «Je n’ai aucune envie de devenir président… Je le suis déjà» 12
    Par Si Lakhdar sur 22/09/2015 Actualités Politique

    Pour une très rare apparition publique, Saïd Bouteflika, frère de qui vous savez et considéré par plusieurs observateurs comme le futur homme fort du clan présidentiel, a voulu répondre aux nombreuses interrogations des médias à son sujet.



    Il a d’abord mis en avant ses compétences d’informaticien pour justifier sa présence à El-Mouradia : «C’est moi qui gère la bande passante pour les sites X et pour le streaming des matchs de Champions League», a-t-il précisé. Puis, questionné de toutes parts sur ses ambitions politiques, Saïd a eu cette étrange réponse : « Je n’ai aucune autre ambition que celle de servir mon pays. Mais je tiens à rassurer tout le monde, je n’ai aucune envie de devenir président… Je le suis déjà !! ».

    Finalement, face aux rumeurs insistantes mettant en cause son rôle dans la récente mise sur la touche du Général Toufik, Saïd Bouteflika a tenu à remettre les pendules à l’heure : «Certaines langues malveillantes racontent qu’à la tête de forces occultes, je manœuvrerais dans l’ombre pour faciliter mon accession au koursi d’Abdelaziz qui n’en a plus pour très longtemps, et que pour ce faire, j’aurais donné l’ordre de mettre le Général Toufik à la retraite. Je nie ces allégations en bloc. C’est vrai, le soir où l’ordre a été donné, je manœuvrais effectivement dans l’obscurité, mais c’était celle de la discothèque de l’hôtel El Aurassi où je tenais la caisse en compagnie de mon domestique Abdel-Hak. À moins de posséder un pouvoir de dédoublement, je ne pouvais logiquement pas être au même moment impliqué dans cette mystérieuse affaire de mise à la retraite»
  • MIMIH - Saturday 31 October 2015 12:03 //
    L'algerie après TOUFIK ?

    A voir

    بعد إقالة صانع الرؤساء: كيف ستكون عملية صناعة القرار الجزائر؟ | مع الحدث
    DW (عربية)

    ALLAH IJIB AL KHEIR POUR L'ALGERIE.
  • MIMIH - Monday 16 March 2015 13:09 //
    ALLAH YERAHMEK YA ALMOUSTACHE OU L'ALGERIE TA3 ALMOUSTACHE

    A voir
    عادل امام - مشاهد مضحكة
    6
    aber sabeel
  • MIMIH - Tuesday 27 May 2014 14:20 //
    C'est la réparation de l’éclairage sur les autoroutes sortie EST de thenia.
    C'est les lampes ROUGES, la sonalgaz encore avec les lampes ROUGES.
  • Observateur - Monday 4 November 2013 17:35 //
    Des feux tricolores pour faciliter la circulation des voitures au centre ville de boumerdes.
    En fin la civilisation.
  • Observateur - Wednesday 30 October 2013 13:10 //
    En tous les cas je salue ce nouveau ministre de la santé pour sa visite a thenia, MERCI.
  • Observateur - Wednesday 30 October 2013 13:02 //
    On vient de me dire que le ministre de la santé a fait ce samedi une visite a notre hôpital de thenia et qu'il était satisfait, alors je me suis posé une question, et les malades, est ce qu'ils sont satisfaits ?
  • Ali - Sunday 27 October 2013 13:16 //
    A menervillois mareg - Samedi 26 Octobre 2013 23:02

    L'idée des ralentisseurs pour le virage de la mort de LOUZ, comme ceux du virage de boudouaou est UNE BONNE IDEE, exactement malheureusement les panneaux avec quelques conducteurs sont INEFFICACES.
  • menervillois mareg - Saturday 26 October 2013 23:02 //
    C'est bien d'être honnête et sérieux a son travail mais pour les missions c'est toujours vous, inchaalah naklouha hlalia.
    je vous quitte pour quelque temps affaire travail, pour guest qui m'envoie les plats de t3am merci mon frère.
    Un dernier mot, on est tous ouled familia et ouled thenia et on se respect allah idouwem amhebetna binatna fi hace le site ou ailleurs.
    Et pour les responsables de notre ville qui visitent ce site inchaalah ce site est une fenêtre pour vous, afin de voir avec les citoyens et travailler tous 'UNE SEULE MAIN' pour le bien de thenia et que vous prendrez les problèmes et les conseilles des citoyens en considération, et surtout le problème du virage de LOUZ, c'est des vies humaines qui partent, c'est bientôt l'hiver.
    Allah ijib alkheir pour notre chère ville, THENIA notre AMOUR.
    Merci.
  • menervillois mareg - Saturday 26 October 2013 22:24 //
    Bonsoir

    On parle de travaux au pont de LOUZ ou 'oued lahdjel' sortie ouest de thenia et moi je dirais a notre maire 3ami ahmed, c'est pas un virage normal que nous avons au niveau de de cette route mais c'est le sentier de la MORT, et c'est connu au sein des autorités par le nombres d'accidents qui dépasse la normale, alors on demande des ralentisseurs comme ceux du virage a l’entrée de boudouaou juste après le barrage, ILS SONT EFFICASSES.
    Commerça il n'aura plus d'accidents INCHAALAH, parceque les pancartes NE SUFFISENT PAS.
  • surculation - Friday 25 October 2013 22:25 //
    surculation aconbrement sue autourout alger a cause du travaille.. le pont de louze